Retour

Trudeau « impatient » de travailler avec les néo-démocrates de la Colombie-Britannique

Le premier ministre Justin Trudeau a réagi, vendredi matin, au changement de gouvernement en Colombie-Britannique après le vote de défiance, jeudi soir, qui a renvoyé le gouvernement libéral de cette province sur les bancs de l'opposition pour la première fois en 16 ans.

À Ottawa, le gouvernement fédéral suit la situation de près. Le premier ministre Trudeau a déclaré par voie de communiqué qu'il est « impatient de travailler de près avec le premier ministre désigné John Horgan afin d'obtenir des résultats concrets dans les dossiers qui sont importants pour les gens de la Colombie-Britannique ».

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique, John Horgan, est devenu jeudi soir le premier ministre désigné. Il a assuré à la lieutenante-gouverneure, Judith Guichon, que son parti peut gouverner la province après avoir conclu un accord avec le Parti vert. Il espère pouvoir former un cabinet rapidement. La première ministre sortante, Christy Clark, s'est donc résignée à demander la dissolution de son gouvernement libéral minoritaire, moins de deux mois après sa réélection.

Justin Trudeau a aussi tenu à « remercier Christy Clark pour son travail comme première ministre et pour ses contributions au service de sa province, de la population de la Colombie-Britannique et de l'ensemble du pays ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine