Retour

Trudeau ne rencontrera pas ses homologues provinciaux sur la santé

Les premiers ministres des provinces canadiennes qui ont demandé le mois dernier à rencontrer Justin Trudeau pour discuter d'un nouvel accord sur la santé ne verront pas leur souhait exaucé.

Dans une lettre envoyée à Justin Trudeau, ils sollicitaient un engagement de sa part à ce sujet avant la rencontre des premiers ministres provinciaux sur le climat, prévue en novembre.

Selon les informations obtenues par CBC, Justin Trudeau leur a envoyé une réponse la semaine dernière, expliquant qu'il n'organiserait pas de rencontre avec eux avant la mi-décembre pour discuter des transferts en santé.

Le premier ministre canadien souhaite plutôt laisser la ministre de la Santé, Jane Philpott, rencontrer ses homologues provinciaux comme prévu.

« La rencontre des ministres de la Santé, qui se tiendra le 18 octobre, est une occasion de faire avancer ensemble des dossiers sur les priorités communes en santé », a-t-il écrit dans sa réponse.

Il s'est dit confiant de voir la réalisation de progrès lors de cette réunion et affirme qu'il travaillera avec les premiers ministres provinciaux pour déterminer les prochaines étapes de l'entente.

Dans sa réponse, Justin Trudeau a également fait référence à une future entente en santé d'une durée de 5 ans, afin de remplacer l'entente de 10 ans négociée avec les provinces et territoires par Paul Martin en 2004.

Les conservateurs avaient maintenu cet accord, prévoyant des hausses automatiques annuelles des transferts de 6 % jusqu'en 2016, et entendaient dès avril 2017 arrimer cette hausse à l'augmentation annuelle du PIB, avec un minimum garanti de 3 %.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott a confirmé la semaine dernière que les augmentations de transferts en santé aux provinces se limiteront à 3 %, comme l'avaient établi les conservateurs de Stephen Harper.

Le président du Conseil de la fédération qui représente les premiers ministres des provinces et territoires, Darrell Pasloski, avait demandé dans la lettre envoyée à Justin Trudeau de prolonger l'entente de 6 % sur les transferts en santé d'au moins un an, s'il ne pouvait pas organiser de rencontre.

Les provinces et territoires ont aussi exprimé leurs inquiétudes concernant l'engagement d'Ottawa à investir 3 milliards de dollars pour améliorer les services de santé, notamment les soins à domicile. Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette presse le gouvernement fédéral de verser l'argent promis aux provinces.

Plus d'articles