Retour

Trudeau rembourse 38 000 $ en dépenses indues aux contribuables

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a remboursé au moins 38 000 $ au Trésor canadien pour des dépenses personnelles et familiales encourues au cours de la première année à la tête du pays. Des frais de gardiennage pour ses trois enfants arrivent au sommet de la liste des remboursements.

CBC, le réseau anglais de Radio-Canada, a mis la main sur des documents relatifs aux remboursements que M. Trudeau a effectués depuis son entrée en fonction, le 4 novembre 2015.

Ces documents montrent que le premier ministre a dû rembourser des frais de repas, de télécommunications et de gardiennage, de même que des frais pour des déplacements personnels et familiaux en utilisant un avion gouvernemental.

Le flou réglementaire entourant ce qui doit être remboursé a évolué au cours des 30 dernières années, depuis que les derniers premiers ministres ont volontairement payé pour la nourriture au 24 Sussex et pour des vacances nécessitant un avion du gouvernement.

Les règles pour les voyages ont été balisées en février dernier et s’appliquent de façon rétroactive au premier jour du mandat de M. Trudeau.

Le remboursement le plus important consiste en du temps supplémentaire payé à des « adjoints spéciaux » – le nom de code bureaucratique pour une gardienne – qui travaillent un maximum de 37,5 heures par semaine.

La famille Trudeau avait deux gardiennes jusqu’au 30 juin dernier, lorsqu’ils ont mis fin au contrat de l’une d’entre elles. La famille paie désormais entièrement cette personne à partir du budget familial. Le total des frais de garde remboursés par la famille Trudeau, à la fin juillet 2016, était de 13 404 $, selon les documents libérés par le bureau du Conseil privé.

Épicerie, télécommunications et vacances

Le premier ministre a également payé ses frais de télévision câblée et d’Internet, une facture qui s’élève à 83 $ par mois, en moyenne.

Les coûts estimés pour l’épicerie pour trois adultes [M. Trudeau, son épouse Sophie Grégoire et leur nourrice] et trois enfants sont de 1100 $ par mois, selon la moyenne estimée par Statistique Canada.

Le premier ministre a également remboursé 9000 $ à la Défense nationale pour l’utilisation personnelle et familiale des Challengers des forces canadiennes. Les Trudeau ont effectué neuf de ces déplacements, dont des vacances à Saint-Kitts-et-Nevis.

Le premier ministre doit voyager à bord d'un avion du gouvernement, qu’il soit en devoir ou simplement pour un déplacement personnel.

Le seul autre remboursement de voyage significatif s’est avéré une dépense de 425 $ pour une chambre d’hôtel séparée à l’intention de ses enfants lorsque la famille Trudeau a assisté au Carnaval d’hiver de Québec.

La tradition de rembourser les contribuables pour les dépenses de subsistances de la famille du premier ministre remonte à 1985, lorsque le conservateur Brian Mulroney occupait le 24 Sussex.

Pour des raisons de sécurité, les premiers ministres sont dispensés de recourir aux sociétés aériennes commerciales pour leurs déplacements, qu’ils soient en devoir ou pour affaires privées.

Une résidence officielle et gratuite

Le premier ministre et sa famille habitent Rideau Cottage, une résidence qui appartient au Gouverneur général du Canada, pendant les rénovations effectuées sur la résidence officielle du 24 Sussex.

La quasi-totalité des premiers ministres canadiens a occupé gratuitement le 24 Sussex depuis 1951. À l’instar de ses prédécesseurs, M. Trudeau ne rembourse pas les coûts pour l’utilisation de la résidence officielle.

Les contribuables canadiens acquittent également les salaires de sept membres du personnel au service des occupants du 24 Sussex. Ces employés incluent notamment un chef cuisinier et son assistant, un majordome et un coordonnateur exécutif.

Les salaires de ces employés sont rendus publics uniquement en bloc. Le coût annuel total des salaires des sept employés oscille entre 358 000 $ et 406 000 $. Le plus haut salarié est le majordome Roger Charbonneau, qui est à l’emploi du 24 Sussex depuis au moins l’an 2000. Il touche un maximum de 91 328 $ par année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine