Retour

Un aidant naturel de la Péninsule acadienne réclame de l'aide gouvernementale

Un homme de l'Île Lamèque, dans la Péninsule acadienne, demande au gouvernement provincial d'améliorer les conditions de vie des aidants naturels.

Jean-Yves Duguay, de Pointe-Alexandre, soigne à la maison son conjoint qui est atteint d'une maladie neuromusculaire dégénérative depuis 1998. Il voudrait que la province en fasse davantage pour aider ceux qui se retrouvent dans ce genre de situation.

« Avec mon travail au dépanneur, ça me fait une journée de 18 heures sans me coucher. Et quand j'arrive, je ne peux pas dormir tout de suite parce que je suis trop fatigué. Ils voulaient sortir les personnes des hôpitaux et les mettre dans leur famille », explique Jean-Yves Duguay.

M. Duguay est bien au fait que plusieurs aidants naturels comme lui se retrouvent dans ce genre de situation. Il souhaite que le gouvernement en fasse davantage pour soutenir les aidants naturels.

« Moi, je demande à M. Brian Gallant un salaire adéquat sur lequel je pourrais vivre sans faire deux emplois et que je pourrais rester à la maison avec Marcel », dit-il.

Or, même si la province ne bouge pas, M. Duguay jure qu'il ne laissera jamais tomber son conjoint. « Si je voulais, je l'enverrais demain. Mais moi, mon idée c'est de rester jusqu'au bout », a-t-il confié.

D'après le reportage de René Landry

Plus d'articles

Commentaires