Retour

Un an de gouvernement Trudeau : les mêmes politiques que Harper, dit Mulcair

Après une année au pouvoir du gouvernement libéral, Justin Trudeau s'est engagé dans le même chemin que les conservateurs, selon le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair.

« Ce que l'on constate, c'est que même si M. Trudeau le fait avec un sourire, il est quand même en train de nous amener les mêmes politiques que M. Harper », a lancé Thomas Mulcair en entrevue sur les ondes de ICI RDI.

M. Mulcair cite en exemple le plan du gouvernement Trudeau en matière de lutte contre les gaz à effet de serre. Le chef du NPD reproche aux libéraux d'avoir les mêmes cibles et échéanciers que leurs prédécesseurs. 

Denis Lebel, chef adjoint du Parti conservateur (PCC), abonde dans le même sens. Ottawa reprend le même calcul que les conservateurs en santé, soutient-il. Les augmentations des transferts vers les provinces plafonnées à 3 %, plutôt que 6 % étaient l'objectif du précédent gouvernement d'ici 2017.

Gestion de l'image

« C'est un grand voyage autour du monde où on a de bien belles images qui nous arrivent, mais où tout est mis sur la carte de crédit. Et un jour, quand on va revenir de voyage, on va devoir payer la carte de crédit », illustre M.Lebel, qui fait référence aux nombreux égoportraits du premier ministre.

Le chef adjoint du PCC croit que la presse et la population reçoivent bien ces « images », mais que les résultats se font toujours attendre.

Plusieurs promesses n'ont pas été tenues, notamment celle de mettre en place un processus transparent d'évaluation environnementale pour les projets d'oléoducs, souligne de son côté M. Mulcair. Le dossier n'a pas évolué depuis la fin abrupte des audiences de l'Office national de l'énergie, en août dernier.

Le gouvernement libéral affirme quant à lui que 69 % des promesses tenues lors de la campagne électorale ont été réalisées.

« Instaurer l'allocation canadienne aux enfants, hausser les impôts des Canadiens les plus riches et baisser ceux de la classe moyenne, un investissement historique dans le programme des infrastructures. [...] Ce sont plein d'actions qui montrent que le gouvernement a travaillé fort pour les Canadiens », a déclaré de son côté la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier.

Un gouvernement « proche de la population »

Soixante pour cent des Canadiens se disent satisfaits du gouvernement de Justin Trudeau, selon un sondage Léger de septembre. « On est vraiment un gouvernement proche de la population. Les gens veulent être impliqués », se félicite Mme Lebouthiller.

Mais avec les gouvernements des provinces, c'est une tout autre dynamique, selon M. Lebel, qui déplore « une centralisation importante vers Ottawa » et « un non-respect des compétences des provinces de plus en plus évident ».

Lors d'une récente réunion fédérale-provinciale sur les changements climatiques, les provinces de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Saskatchewan, mécontentes de l'annonce du gouvernement Trudeau concernant l'imposition d'un prix sur le carbone, avaient claqué la porte.

Plus d'articles