Retour

Un autre contrat de Ghislain Harvey introuvable

EXCLUSIF - L'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay a perdu toute trace du contrat de travail de son ancien directeur général, Ghislain Harvey. L'entente était valide de 2002 à 2013. Dans la foulée des révélations sur le contrat de l'ex-PDG de Promotion Saguenay et en vertu de la Loi d'accès à l'information, Radio-Canada a réclamé ce document, qui s'avère finalement lui aussi introuvable.

Un texte de Priscilla Plamondon Lalancette

Sachant que la saga du contrat secret de l'ex-bras droit du maire Jean Tremblay a fait couler beaucoup d'encre et a coûté cher aux contribuables, le directeur général actuel de l'OMH de Saguenay, Éric Gauthier, assure avoir multiplié les recherches pour le récupérer.

Il a deux hypothèses pour expliquer cette disparition : soit la fiche d'employé de Ghislain Harvey a été détruite lorsque son contrat a pris fin en 2013, soit il a été perdu lors du déménagement du siège administratif de l'OMH en 2015. Le directeur général dit également avoir contacté la firme d'avocats Gaudreault, Saucier, Simard qui a rédigé le contrat de M. Harvey en 2002 pour en obtenir une copie. Le bureau d'avocats aurait toutefois détruit le document puisque le délai de conservation de sept ans est expiré.

Seule une lettre datée du 18 décembre 2013 dans laquelle l'organisme avise Monsieur Harvey qu'elle souhaite mettre fin à son lien d'emploi a été transmise à Radio-Canada.

Une carrière à l'OMH avant Promotion Saguenay

Ghislain Harvey était à l'emploi des OMH de La Baie et de Chicoutimi depuis 1977 lorsqu'il a obtenu le poste de directeur général du nouvel Office municipal de l'habitation de Saguenay en janvier 2002. Son salaire de base était alors de 96 000 $.

En décembre 2002, il a été nommé directeur général de Promotion Saguenay et chef de cabinet du maire Jean Tremblay. Il s'est alors vu accorder un congé sans solde de l'OMH qui s'est étiré jusqu'à la fin de son contrat en 2013. Pendant ce temps, il s'est prévalu de son fonds de pension de la Société d'habitation du Québec, mais c'est Promotion Saguenay qui a versé la part de l'employeur dans le régime de retraite.

Des liens étroits

Éric Gauthier a toujours été dans la garde rapprochée de Ghislain Harvey. Avant d'obtenir sa nomination controversée comme directeur général de l'OMH de Saguenay en octobre 2015, il était directeur du développement industriel à Promotion Saguenay. Il a également été président de la Zone portuaire de Chicoutimi sous l'administration Tremblay.

En 2011, Éric Gauthier a été reconnu coupable de manoeuvre électorale frauduleuse relative à la campagne municipale de 2009.

Le président du conseil d'administration de l'OMH de Saguenay, Martin Simard, fait également partie des alliés de Ghislain Harvey.

Radio-Canada révélait en décembre dernier que la firme comptable Mallette, dont il est le directeur régional, avait un quasi-monopole des contrats avant l'élection d'un nouveau conseil municipal. Martin Simard était d'ailleurs un solliciteur du Parti des citoyens de Saguenay.

Le contrat d'Éric Gauthier rendu public

Puisque le contrat de Ghislain Harvey reste secret, il est impossible de connaître les conditions de travail dont il jouissait comme directeur de l'OMH. Radio-Canada a néanmoins obtenu copie du contrat d'Éric Gauthier qui occupe aujourd'hui ses fonctions.

Contrairement à Ghislain Harvey qui avait une entente de 11 ans, le contrat d'Éric Gauthier est à durée indéterminée. Il gagne actuellement 104 000 $, à quoi s'ajoute une prime de 15 % des honoraires perçus par l'OMH pour le développement et l'administration des projets Accès logis, de même qu'une indemnité mensuelle pour l'utilisation de sa voiture.

Enquête de l'UPAC

L'Unité permanente anti-corruption a mené des perquisitions dans les bureaux de l'OMH de Saguenay en 2015.

L'enquête sur la gestion des contrats de l'organisme et les agissements de l'ex-responsable des immeubles, Alain Belley, est toujours en cours.

Aucune accusation n'a été déposée jusqu'à présent.

Plus d'articles