Retour

Un budget qui pourrait devenir un programme électoral

En Nouvelle-Écosse, le gouvernement McNeil dépose, jeudi, un budget qui pourrait servir de prélude au déclenchement d'une campagne électorale.

Les deux partis d’opposition ne s’attendent pas à ce que ce budget fasse l’objet de longs débats et qu’il soit soumis à un vote à plus ou moins long terme.

Le premier ministre Stephen McNeil ne s’est pas engagé à faire durer les travaux parlementaires jusqu’à son adoption.

Pour faire taire les rumeurs d’élections, il a affirmé qu’il s’agirait d’un « budget réel » qui proposerait des mesures bien pensées.

Selon une source gouvernementale, il comprendra notamment des investissements de 2,4 millions de dollars dans deux programmes de médecine. Ces dépenses devraient permettre d’ajouter 50 médecins par année à un système de santé qui en a bien besoin.

Le mois dernier, le ministre des Finances, Randy Delorey, a également promis un budget équilibré et une réduction d’impôt modeste pour les petites entreprises.

Si le premier ministre McNeil déclenche des élections avant un vote sur le budget, il ne s’agirait pas d’un précédent : l’ancien premier ministre progressiste-conservateur Rodney MacDonald avait fait de même en 2006. Il avait remporté les élections et adopté ensuite le budget avec quelques changements mineurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine