Retour

Un candidat conservateur invite à voter en cagoule

Le candidat et ministre conservateur Steven Blaney a dû répondre à plusieurs questions, mercredi, au sujet de messages ayant été publiés - et depuis retirés - sur la page Facebook du candidat conservateur dans Saint-Jean, Stéphane Guinta, au sujet de la question du port du niqab lors du serment de citoyenneté.

Dans l'un de ces messages, M. Guinta invitait les électeurs à aller voter en cagoule « histoire de faire passer le message ». Les conservateurs ont promis de déposer dans les 100 premiers jours d'un gouvernement réélu un projet de loi pour forcer la prestation du serment de citoyenneté à visage découvert.

Photo : Radio-Canada/Facebook

Il fournissait aussi une vidéo expliquant comment fabriquer une cagoule.

Photo : Radio-Canada/Facebook

Il précisait également : « Facile et vous n'avez qu'à l'enlever pour voter à la fin. Au moins, pendant que vous attendrez pour voter, tout le monde aura vu votre protestation. »

Photo : Radio-Canada/Facebook

Stéphane Guinta dit aussi que « le coeur [lui] lève » lorsqu'il voit les positions du Parti libéral et du Nouveau Parti démocratique, dont les chefs ne veulent pas interdire de prêter serment à visage couvert puisque, disent-ils, la personne voilée a de toute manière l'obligation de s'identifier avant la cérémonie.

En point de presse pour énoncer la promesse conservatrice de redonner sa vocation universitaire au Collège militaire royal de Saint-Jean, Steven Blaney a invité les électeurs à se servir de cette occasion pour « réaffirmer une valeur québécoise d'ouverture sur l'autre dans le respect ».

« Lorsque l'on accueille l'autre, il est important de se respecter soi-même, de respecter la citoyenneté canadienne, de respecter l'égalité entre les hommes et les femmes, qui est un principe fondamental pour lequel des femmes ont dû se battre encore jusqu'à tout récemment », a déclaré M. Blaney.

Les conservateurs sont arrivés au troisième rang dans Saint-Jean en 2011, récoltant un peu plus de 10 % des voix, loin derrière les néo-démocrates, qui en avaient obtenu 47,5 %.

Plus d'articles

Commentaires