Retour

Un candidat libéral affirme vouloir la direction du parti

Un des candidats du Parti libéral à l'élection ontarienne de jeudi prochain affirme déjà vouloir briguer la direction du parti.

David Henderson, le candidat du parti à Leeds-Grenville-Thousand Islands et Rideau Lakes, a dit à ses partisans qu'il tenterait d’obtenir le poste s'il gagnait dans sa circonscription.

Or, le parti a déjà une leader : La première ministre Kathleen Wynne.

Malgré tout, celle-ci a déclaré que c'était « une chose saine » que l'un de ses candidats planifie de se présenter à la direction du parti s’il est élu.

Mme Wynne a admis au cours du week-end qu'elle ne serait pas première ministre après les élections de jeudi. Elle a aussi refusé de dire si elle allait démissionner de son poste de chef libéral.

Mais David Henderson, le candidat du parti à Brockville, a publié sur Facebook lundi une vidéo dans laquelle il déclare que l'annonce que Mme Wynne a faite en fin de semaine signifie qu'elle a « officieusement » démissionné de son poste de chef du Parti libéral.

M. Henderson dit qu'il voudrait devenir leader du parti afin d'aider à le reconstruire. Le Parti libéral, selon les derniers sondages, pourrait même perdre son statut de parti officiel lors de l’élection de jeudi.

Interrogée mardi sur les commentaires du candidat libéral, Mme Wynne a dit qu'elle encourageait l'ambition dans ses rangs.

Plus d'articles