Retour

Un code d’éthique plus rigoureux pour les élus de la Ville de Trois-Rivières?

Les conseillers municipaux de la Ville de Trois-Rivières devront se prononcer mardi soir sur un nouveau code d'éthique et de déontologie des élus. Certains d'entre eux souhaitent un resserrement des règles et ont préparé une proposition qui sera soumise au vote.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Dany Carpentier, Mariannick Mercure, Claude Ferron et Denis Roy, qui forment le comité du code d’éthique, ont présenté à leurs confrères au cours des dernières semaines un document beaucoup plus rigoureux pour encadrer leur rôle d'élu.

Depuis 2010, la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale oblige les conseillers municipaux, dès le début de leur mandat, à adopter un code d’éthique.

Inspiré notamment par Lévis, Gatineau et Montréal, le document qui sera soumis au vote et dont Radio-Canada a obtenu copie, prévoit entre autres plus de transparence, un resserrement des règles pour le nombre de billets de faveur qu’un élu peut accepter et une présence minimale aux comités.

Selon les membres du comité, tous les élus ont participé au processus de ce projet, rencontres et discussions, sauf le maire, Yves Lévesque ni aucun représentant de son cabinet.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine