Retour

Un contrôle des loyers accru, mais le gouvernement ne dit pas quand

La première ministre Kathleen Wynne et son gouvernement promettent d'accroître « bientôt » la portée du système de contrôle des loyers, mais tout en refusant de donner un échéancier.

À l’heure actuelle, seuls les appartements construits en 1991 ou avant sont assujettis à un contrôle des loyers.

Nombre de locataires et de militants ont pressé les libéraux d’étendre la portée de la politique actuelle.

Or, le gouvernement a refusé jeudi d'appuyer l'adoption rapide d'un projet de loi privé du NPD, qui aurait éliminé immédiatement l’exemption accordée aux immeubles construits après 1991.

Le ministre du Logement Chris Ballard répond que son projet de loi aura une plus grande portée, touchant notamment aux baux et au fonctionnement de la Commission de la location immobilière.

Le gouvernement mène des consultations depuis juin dernier.

Plus d'articles

Commentaires