Retour

Un débat, cinq chefs, et des millions d'électeurs

Les chefs des cinq principaux partis fédéraux joueront gros ce soir, à l'occasion du premier de deux débats en français qui marqueront cette campagne électorale. Le débat de deux heures sera diffusé depuis les locaux montréalais de Radio-Canada à compter de 20 h.

Patrice Roy, chef d'antenne à Radio-Canada, et le chroniqueur de La Presse Yves Boisvert poseront les questions aux chefs, tandis que l'animatrice de 24/60 à ICI RDI, Anne-Marie Dussault, agira comme modératrice.

Pour le conservateur Stephen Harper, le néo-démocrate Thomas Mulcair et le libéral Justin Trudeau, le débat représente une nouvelle occasion de présenter leur vision d'avenir, mais devant un auditoire bien supérieur à celui qu'ils atteignent au quotidien.

Le débat des chefs en français de 2011 avait rejoint environ 1,32 million d'auditeurs, contre environ 1,65 million en 2008. Ces débats en français étaient cependant uniques dans la campagne; cette année, le réseau TVA diffusera son propre débat le 2 octobre.

Pour Stephen Harper, le débat survient alors que les plus récents sondages le donnent en pleine progression, après plusieurs jours de campagne dominés par le débat entourant le port du niqab lors des cérémonies d'assermentation.

Le NPD, donné en tête de la plupart des sondages effectués en début de campagne, perd cependant des plumes et se retrouve troisième dans les intentions de vote, bien que l'écart qui le sépare des libéraux se situe dans la marge d'erreur. 

Pour le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, il s'agit d'une première occasion de se frotter aux trois autres, qui ont déjà participé à deux débats en anglais, soit ceux organisés par le magazine Maclean's, le 6 août, et le Globe and Mail, jeudi dernier.

Pour la chef des verts, Elizabeth May, il s'agit d'une occasion unique de s'adresser au public francophone, elle qui n'a participé qu'au débat du Maclean's dans cette campagne. Mme May n'a pas été invitée au débat de TVA.

Le débat sera diffusé par Radio-Canada, Télé-Québec, La Presse+, mais aussi par les chaînes anglophones CBC, Global et CTV. Radio-Canada le présentera également sur le web.

Stephen Harper, Thomas Mulcair et Justin Trudeau auront aussi une autre occasion de débattre dans les deux langues, lundi prochain, à l'occasion du Munk Debates, qui portera cependant uniquement sur les questions de politique étrangère.

Plus d'articles

Commentaires