Retour

Un député terre-neuvien s'excuse pour un message texte envoyé à une mairesse

Le député libéral de Terra Nova, à Terre-Neuve-et-Labrador, Colin Holloway, s'est excusé mercredi après-midi pour un message texte qu'il a envoyé à la mairesse de St Brendan, Veronica Broomfield, l'automne dernier.

Dans une conversation avec la mairesse, le député a soudainement écrit « Souvenez-vous, vous n'avez pas voté pour moi. »

Dans une entrevue à la radio de CBC en décembre, la mairesse Broomfield a dit qu'elle et M. Holloway discutaient des compressions au service de traversier de la communauté quand le message texte en question a été envoyé. Cette dernière a ajouté qu'elle a travaillé avec des politiciens provinciaux pendant des années et n'a jamais eu une conversation semblable.

L'échange de messages a été affiché sur les médias sociaux en décembre et a attiré l'attention du député progressiste-conservateur de Mount Pearl Nord, Steve Kent, et l'ancien député de Terra Nova, le progressiste-conservateur Sandy Collins.

« Je regrette qu'une conversation qui a eu lieu par messagerie texte ait conduit à la perception que je ne me soucie pas de certaines communautés », a déclaré M. Holloway par voie de communiqué.

« Je voudrais donc m'excuser pour le mauvais choix de mots que j'ai employés dans mon message. Je suis le député de chaque communauté de la circonscription de Terra Nova et je prends ce rôle très au sérieux », ajoute le député.

Dans ses excuses, Holloway a déclaré qu'il continuera de travailler pour les citoyens de la ville.

« Mon bureau a communiqué avec la mairesse Broomfield pour demander une rencontre et concentrer nos efforts sur l'engagement d'un dialogue significatif sur des questions qui sont importantes pour nous et pour les communautés que nous représentons. Nous sommes impatients de maintenir ce type de dialogue ouvert avec la mairesse Broomfield à l’avenir », a-t-il dit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine