Retour

Un environnement de travail « toxique » en santé, dénoncent des médecins

Un groupe de docteurs en Ontario affirme que le nombre de cas d'épuisement professionnel et de suicide atteint un sommet dans le système de santé, à cause d'un sous-financement gouvernemental.

La coalition appelée Concerned Ontario Doctors (Docteurs ontariens préoccupés) accuse les libéraux de Kathleen Wynne d’avoir créé un environnement de travail « toxique ».

Le groupe soutient par ailleurs que l’Association médicale de l’Ontario (OMA) est restée « impassible » face à la détérioration de la situation.

La présidente du regroupement, la Dre Kulvinder Gill, accuse le gouvernement d'investir dans la bureaucratie plutôt que dans les soins.

« En 2018, un million de patients en Ontario n’ont pas de médecin de famille, ajoute la coalition. Le niveau d’engorgement dans les urgences est sans précédent, des aînés étant coincés sur des civières dans les corridors. Des salles opératoires ferment, des chirurgies essentielles sont annulées et le temps d’attente pour voir certains spécialistes dépasse maintenant trois ans. »

La ministre de la Santé Helena Jaczek rétorque que les médecins de l'Ontario sont parmi les mieux payés au Canada, leur salaire moyen étant de 348 000 $ par année.

Par ailleurs, le dernier budget provincial contenait notamment plus de 800 millions de dollars supplémentaires pour les hôpitaux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine