Retour

Un groupe exhorte Brad Wall à diriger le Parti conservateur

Alors que s'amorce le congrès du Parti conservateur du Canada (PCC) à Vancouver, un groupe, Brad Wall for PM, exhorte le premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall à se présenter dans la course à la direction du parti.

Dans une lettre ouverte signée Concerned Middle-Class Canadians et adressée aux conservateurs du pays, le groupe maintient que le PCC a besoin d'un chef qui peut élargir la base de la formation politique, montrer aux Canadiens que le parti représente leurs valeurs et leurs aspirations, afin de défaire ultimement Justin Trudeau lors du scrutin fédéral de 2019.

Malgré son conservatisme, Brad Wall sait faire preuve de compassion et le fait qu'il ne parle pas français n'est pas un obstacle permanent, puisqu'une langue s'apprend, peut-on lire dans la missive. Le groupe estime qu'il est un champion des travailleurs des secteurs énergétique et agricole. Il indique que Brad Wall incarne les valeurs canadiennes du travail acharné, de l'entraide et des dépenses raisonnables.

Le groupe a une page Facebook, un compte Twitter et un site web.

Avec 66 % d'appui, Brad Wall est le premier ministre provincial le plus populaire au pays, selon un récent sondage de l'Institut Angus Reid. 

Non à la demande

L'intéressé a, quant à lui, fait savoir qu'il ne sera pas candidat pour diriger le PCC, car il œuvre pour le bien-être des Saskatchewanais, a-t-il noté jeudi. 

Les députés ontariens Kellie Leitch et Michael Chong, ainsi que le député de Beauce au Québec, Maxime Bernier, se sont engagés dans la course à la direction du parti. Le PCC se choisira un chef le 27 mai 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine