Retour

Un magasin de pot à moins de 1 km d’écoles : Wynne veut des réponses

La première ministre Kathleen Wynne promet de faire un suivi auprès des fonctionnaires pour savoir pourquoi ils ont choisi un local à moins d'un kilomètre de deux écoles comme site du premier magasin provincial de cannabis à Toronto.

L’emplacement des quatre premiers magasins de marijuana a été annoncé plus tôt cette semaine par la LCBO qui châpeaute le projet. Les autres sites choisis se trouvent à Guelph, à Kingston et à Thunder Bay.

Les écoles primaires Adam Beck et Blantyre du Conseil scolaire public anglais de Toronto (TDSB) sont situés respectivement à 650 m et 450 m du futur magasin de pot. Or, TDSB dit ne jamais avoir été consulté.

Mme Wynne promet de « poser la question ».

L’emplacement choisi pour le premier magasin à Toronto est situé dans un complexe commercial, juste à côté d’un restaurant McDonald's, d’un supermarché et d’une école d’arts martiaux, notamment.

Toutefois, un quartier résidentiel avec des écoles se trouve aussi à proximité :

De son côté, le ministre des Finances, Charles Sousa, fait valoir qu'il peut être difficile d'avoir un site loin d'écoles en ville. « Dans certains centres urbains, dit-il, il est difficile d'avoir ce degré de séparation. »

Le « Far West »

De son côté, la présidente du Conseil TDSB dit que c’est « un peu comme le Far West » à l’heure actuelle.

Cette situation la préoccupe, parce que la province doit ouvrir une quarantaine de magasins de pot avant la fin de l’année. Ce nombre doit croître à 150, d’ici 2020.

L'Association des conseils scolaires publics (anglais) de l'Ontario croit aussi que le processus de sélection des sites devrait être plus transparent.

Plus d'articles