Retour

Un magasin de pot à moins de 1 km d’écoles : Wynne veut des réponses

La première ministre Kathleen Wynne promet de faire un suivi auprès des fonctionnaires pour savoir pourquoi ils ont choisi un local à moins d'un kilomètre de deux écoles comme site du premier magasin provincial de cannabis à Toronto.

L’emplacement des quatre premiers magasins de marijuana a été annoncé plus tôt cette semaine par la LCBO qui châpeaute le projet. Les autres sites choisis se trouvent à Guelph, à Kingston et à Thunder Bay.

Les écoles primaires Adam Beck et Blantyre du Conseil scolaire public anglais de Toronto (TDSB) sont situés respectivement à 650 m et 450 m du futur magasin de pot. Or, TDSB dit ne jamais avoir été consulté.

Mme Wynne promet de « poser la question ».

L’emplacement choisi pour le premier magasin à Toronto est situé dans un complexe commercial, juste à côté d’un restaurant McDonald's, d’un supermarché et d’une école d’arts martiaux, notamment.

Toutefois, un quartier résidentiel avec des écoles se trouve aussi à proximité :

De son côté, le ministre des Finances, Charles Sousa, fait valoir qu'il peut être difficile d'avoir un site loin d'écoles en ville. « Dans certains centres urbains, dit-il, il est difficile d'avoir ce degré de séparation. »

Le « Far West »

De son côté, la présidente du Conseil TDSB dit que c’est « un peu comme le Far West » à l’heure actuelle.

Cette situation la préoccupe, parce que la province doit ouvrir une quarantaine de magasins de pot avant la fin de l’année. Ce nombre doit croître à 150, d’ici 2020.

L'Association des conseils scolaires publics (anglais) de l'Ontario croit aussi que le processus de sélection des sites devrait être plus transparent.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine