Retour

Un maire banni de son bureau à l'hôtel de ville en banlieue de Toronto

Le maire de Whitchurch-Stouffville, en banlieue de Toronto, a dû rendre les clés de son bureau. Il ne peut se rendre à l'hôtel de ville désormais que pour les réunions du conseil municipal et pour recueillir son courrier à la réception.

Justin Altmann a aussi écopé d’une suspension de salaire de six mois, après avoir violé le code de conduite municipal.

La commissaire à l’intégrité de la ville avait recommandé ces sanctions au conseil municipal, après que le maire a révélé des informations confidentielles lors d’une entrevue, en plus de refuser de s’excuser au sujet d’un collage de photos bizarre dans la salle de bain de son bureau à l’hôtel de ville.

Un collage à la « CSI »

Ce montage de photos disposées sur un mur, comme le ferait un détective pour des suspects dans une enquête criminelle, regroupait les portraits de conseillers et d’employés municipaux, notamment, que le maire accusait d’intimidation.

M. Altmann s’était plaint de la situation auprès de la police, mais aucune accusation n’a été déposée. Et il a refusé par la suite de présenter des excuses.

Quant au maire, il s’est refusé à tout commentaire.

Il sera banni de son bureau jusqu’aux prochaines élections municipales en octobre.

M. Altmann avait aussi fait les manchettes en 2016, lorsqu'il avait invité toute la population de la ville à son mariage.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine