Harvey Chochinov, professeur à l'Université du Manitoba et chef de file dans le domaine de la recherche en soins palliatifs, a refusé le poste de sénateur qui lui a été offert par Justin Trudeau.

Bien que sa nomination, ainsi que celle de huit autres candidats, ait été annoncée par le gouvernement libéral en octobre dernier, le Dr Chochinov n'a jamais été assermenté.

Sur le site web du Sénat, il est indiqué qu'un des six sièges réservés au Manitoba est vacant.

« Pour des raisons personnelles, familiales et professionnelles, le Dr Harvey Max Cherchinov a avisé le premier ministre que, malheureusement, il est incapable d'accepter la nomination qui lui a été proposée au siège vacant du Manitoba au Sénat », écrit un porte-parole du Bureau du conseil privé dans une déclaration envoyée à CBC News. « Une annonce au sujet de la vacance manitobaine au Sénat sera faite en temps et lieu. »

Il y a actuellement cinq sièges vacants au Sénat.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Légalisation du cannabis: 6 choses essentielles à savoir