Retour

Un métro jusqu’à Pickering : l’idée de Doug Ford est de la « folie »

L'idée évoquée par le premier ministre désigné, Doug Ford, de relier au métro la ville de Pickering, à 40 km de Toronto, est de la « folie », affirme l'ancien maire torontois David Miller.

M. Miller souligne que Pickering est déjà desservie par les trains de banlieue GO.

Une solution aux problèmes de congestion?

Doug Ford pense, lui, que le « transport en commun souterrain » est la solution aux problèmes de congestion dans la région de Toronto.

Réagissant à une étude qui soutenait que Toronto était la pire ville en Amérique du Nord en matière de transports, M. Ford a affirmé ceci : Les résidents de Pickering pourront éventuellement monter à bord du métro pour se rendre jusqu’au centre-ville de Toronto.

Le chef conservateur n'a pas donné d'échéancier ni de plan de financement.

Josh Matlow, un conseiller municipal torontois, l'accuse de « promettre des projets de métro de milliards de dollars », alors que les rames « débordent » déjà à Toronto.

Créer de l'emploi en banlieue

L’ancienne urbaniste en chef de Toronto, Jennifer Keesmaat, affirme, elle, que la « meilleure façon » de réduire le long temps de déplacement des navetteurs est « d’investir dans le transport en commun et le développement économique dans ces municipalités de banlieue plutôt que d’assumer que le centre-ville de Toronto devrait être leur destination ».

Certains résidents pensent, au contraire, que la proposition de prolonger le métro jusqu’à Pickering serait une bonne idée. Un métro jusqu’à Pickering réduirait la congestion sur [l’autoroute] 401, affirme Steve Apostolopoulos sur Twitter.

Plus d'articles