Le successeur de Thomas Mulcair à la tête du Nouveau Parti démocratique (NPD) sera élu entre les 17 septembre et 31 octobre 2017, a décidé le conseil fédéral du parti dimanche.

Le dépôt des candidatures commencera le 2 juillet prochain. La course, qui durera plus de 14 mois, sera beaucoup plus longue que celles de 2003 et de 2013, qui s'étaient étalées sur huit mois.

Les candidats devront verser 30 000 $ pour s'enregistrer et ne pourront pas dépenser plus de 1,5 million de dollars durant la campagne.

La présidente du NPD, Marit Stiles, a indiqué que les règlements permettraient aux candidats potentiels de participer à une course « équitable et compétitive », tout en donnant assez de temps au prochain chef pour qu'il se prépare aux prochaines élections.

En avril, une majorité de militants ont voté pour une course à la direction. Thomas Mulcair a annoncé qu'il resterait chef jusqu'à la désignation de son successeur, et a plus tard indiqué qu'il était très peu probable qu'il se représente à la prochaine élection générale.

Plusieurs candidats potentiels à la direction ont préféré ne pas se commettre, se sont dit en réflexion, ou ont prudemment montré leur intérêt. Les noms évoqués incluent Nathan Cullen, Alexandre Boulerice, Niki Ashton, Paul Dewar, Peter Julian, Guy Caron et Ruth Ellen Brosseau.

Le parti fait face à plusieurs défis, dont sa lourde dette de cinq millions de dollars, un héritage de la difficile campagne électorale de l'automne dernier qui a relégué le NPD au statut de tiers parti à la Chambre des communes.

De récents chiffres publiés par Élections Canada confirment les difficultés financières du NPD au premier trimestre, alors qu'il n'a récolté que 1,3 million de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine