Par une majorité de 400 voix, les citoyens de Port-Cartier ont voté pour un nouveau maire. Alain Thibault, ancien conseiller municipal, déloge la mairesse sortante Violaine Doyle.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Travailleur pour les compagnies minières Québec Cartier, puis Arcelor Mittal durant 40 ans, Alain Thibault a aussi œuvré dans l'industrie de la construction et de la foresterie. Pendant deux mandats, il a occupé un poste de conseiller municipal de Port-Cartier.

Il estime avoir été élu grâce à son travail acharné. « J'ai fait du terrain à partir du mois de juillet, lorsque j'ai annoncé ma candidature, jusqu'à samedi soir, à 8h », soutient-il.

Parmi les dossiers prioritaires, les relations de travail tendues entre la municipalité et ses employés devraientt occuper le haut de la liste, selon Alain Thibault.

Parmi les autres dossiers prioritaires, le maire souhaite travailler à la réfection des rues. « J'aimerais faire une rue aux deux ans pour ne pas endetter trop la ville et ne pas engorger la ville au point de vue de la circulation », suggère-t-il.

Alain Thibault veut donner à la municipalité un aménagement sur les îles de Port-Cartier, afin de développer le tourisme et la qualité de vie des citoyens.

D'ailleurs, il espère aussi trouver un investisseur pour la construction d'appartements pour les personnes âgées.

Alain Thibault et ses conseillers devraient être assermentés le 12 novembre.

Mairesse sortante

La mairesse sortante, Violaine Doyle quitte la vie politique municipale pour l'instant.

Violaine Doyle dit vouloir prendre plusieurs mois loin de la politique et des médias pour faire le point.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine