Retour

Un nouveau parti politique veut introduire les péages sur les autoroutes du N.-B.

Un nouveau parti politique, prônant la réduction de la dette et l'introduction des péages sur les autoroutes provinciales, voit le jour au Nouveau-Brunswick moins de deux ans avant les prochaines élections provinciales.

Le Parti politique KISS N.-B., qui signifie faire les choses simplement, est l'idée du politicien Gerald Bourque de Woodlands. Il a déclaré que l'idée pour le parti lui est venue après les réunions du gouvernement concernant le budget.

« La seule conclusion à laquelle nous arrivons est que les deux partis, les libéraux et les conservateurs, sont exactement les mêmes et qu'il fallait faire quelque chose ou la province allait faire faillite », lance M. Bourque.

Ce n'est pas la première incursion de Gerald Bourque en politique. Il a représenté la circonscription de Fredericton-York lors de la dernière élection provinciale en tant qu'indépendant. Il a reçu 2,9 % du vote.

Politique du parti

Bourque ne veut pas accoler une étiquette sur les positions politiques de son parti, en avouant qu’il trouve ça trop compliqué de le définir sur l’échiquier.

Le Parti politique KISS N.-B veut créer une constitution du Nouveau-Brunswick que tous les partis politiques seraient tenus de suivre, contrôler la dette et de rétablir les péages sur les routes provinciales.

« Bernard Lord est entré et a promis de retirer les péages. Il n'a pas enlevé les péages, il a seulement retiré les postes de péage. Nous payons les péages différemment maintenant », a déclaré Gerald Bourque.

Des chances en 2018?

M. Bourque espère présenter des candidats dans toutes les circonscriptions lors des prochaines élections. Même si la province compte déjà cinq partis politiques enregistrés, Bourque est confiant dans les chances de son parti.

Les prochaines élections provinciales sont prévues pour le 24 septembre 2018.

Plus d'articles

Commentaires