Retour

Un partisan de la convergence avec le PQ se présente contre Nadeau-Dubois

Les candidats se bousculent pour devenir le nouveau co-porte-parole masculin de Québec solidaire (QS). Après Sylvain Lafrenière et Gabriel Nadeau-Dubois début mars, voilà que Jean-François Lessard se lance dans la course en se positionnant comme « le candidat de la convergence ».

M. Lessard dit vouloir « favoriser la convergence » du Parti québécois (PQ), de Québec solidaire (QS) et d’Option nationale (ON), ce qui est essentiel, selon lui, pour parvenir à battre les libéraux aux prochaines élections.

En plus de vouloir combattre « le néo-libéralisme brutal pratiqué par les libéraux de Philippe Couillard », Jean-François Lessard veut mettre de l’avant une réforme en profondeur du mode de scrutin et propose également une démarche vers l’indépendance, des objectifs qui, dit-il, sont partagés par les trois partis.

« Ces trois objectifs sont à portée de main pour 2018, si nous osons une alliance large », écrit-il dans le communiqué annonçant ses intentions.

M. Lessard affirme toutefois que la convergence ne signifie pas de renoncer à ses principes.

La proposition de M. Lessard sur le convergence est plus ambitieuse que celle de Gabriel Nadeau-Dubois, qui s'est jusqu'ici limité à proposer une fusion entre Québec solidaire et Option nationale, excluant le Parti québécois, qu’il considère trop loin des valeurs de gauche que prône QS.

Jean-François Lessard compte par ailleurs se présenter à l'investiture de son parti dans la circonscription de Borduas pour les prochaines élections.

Le choix de la personne qui remplacera l'actuel co-porte-parole masculin de Québec solidaire, Andrés Fontecilla, se fera le 21 mai, lors du congrès du parti.

La co-porte-parole féminine du parti devrait de son côté être Manon Massé, qui n’a pour le moment aucune opposition.

Plus d'articles

Commentaires