Retour

Un partisan de la convergence avec le PQ se présente contre Nadeau-Dubois

Les candidats se bousculent pour devenir le nouveau co-porte-parole masculin de Québec solidaire (QS). Après Sylvain Lafrenière et Gabriel Nadeau-Dubois début mars, voilà que Jean-François Lessard se lance dans la course en se positionnant comme « le candidat de la convergence ».

M. Lessard dit vouloir « favoriser la convergence » du Parti québécois (PQ), de Québec solidaire (QS) et d’Option nationale (ON), ce qui est essentiel, selon lui, pour parvenir à battre les libéraux aux prochaines élections.

En plus de vouloir combattre « le néo-libéralisme brutal pratiqué par les libéraux de Philippe Couillard », Jean-François Lessard veut mettre de l’avant une réforme en profondeur du mode de scrutin et propose également une démarche vers l’indépendance, des objectifs qui, dit-il, sont partagés par les trois partis.

« Ces trois objectifs sont à portée de main pour 2018, si nous osons une alliance large », écrit-il dans le communiqué annonçant ses intentions.

M. Lessard affirme toutefois que la convergence ne signifie pas de renoncer à ses principes.

La proposition de M. Lessard sur le convergence est plus ambitieuse que celle de Gabriel Nadeau-Dubois, qui s'est jusqu'ici limité à proposer une fusion entre Québec solidaire et Option nationale, excluant le Parti québécois, qu’il considère trop loin des valeurs de gauche que prône QS.

Jean-François Lessard compte par ailleurs se présenter à l'investiture de son parti dans la circonscription de Borduas pour les prochaines élections.

Le choix de la personne qui remplacera l'actuel co-porte-parole masculin de Québec solidaire, Andrés Fontecilla, se fera le 21 mai, lors du congrès du parti.

La co-porte-parole féminine du parti devrait de son côté être Manon Massé, qui n’a pour le moment aucune opposition.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine