Après quatre mandats libéraux de suite, le nouveau budget de la Colombie-Britannique sera le premier à être présenté, mardi, par un gouvernement néo-démocrate en l'espace de 17 ans.

Un texte d’Eva Uguen-Csenge

Le NPD de John Horgan s’est fixé des cibles élevées lors de la dernière campagne électorale : rendre le coût de la vie plus abordable, bâtir des milliers de logements et de réduire le coût de la garde d'enfant, entre autres.

Voici les principaux enjeux à surveiller lors de ce budget :

Logement

Lors du discours du Trône la semaine dernière, John Horgan a affirmé que le logement sera au coeur du budget. Un budget qui, selon les néo-démocrates, sera « le plus grand investissement pour le logement abordable » de l’histoire de la Colombie-Britannique.

Dans sa plateforme électorale, le NPD avait promis de bâtir 114 000 unités de logement à travers la province. Depuis, la construction de 2000 logements modulaires a été annoncée.

Cependant, la promesse d’un crédit de 400 $ aux locataires n’a pas fait surface depuis le printemps. Le discours du Trône a plutôt proposé de mieux protéger les locataires contre les expulsions causées par les rénovations.

Garde d'enfant

Bien qu’il n’ait pas été mentionné lors du discours du Trône, le service de garde d'enfant à 10 $ la journée était un point marquant de la campagne néo-démocrate.

La province dépense présentement près de 224 millions de dollars par an pour assurer 111 000 places en garderie, assez pour un quart des enfants de 5 ans et moins de la province, selon le site de CRRU, un centre de ressources sur la garde d'enfant au Canada.

Un budget équilibré?

Pendant cinq années de suite, le gouvernement libéral de Christy Clark a présenté un budget équilibré, annonçant même un surplus de 1,458 milliard de dollars en 2017.

Avec un nouveau gouvernement aux commandes, il reste à voir si le NPD visera le même objectif. Plusieurs sources de revenus ont déjà été réduites ou éliminées, par exemple la suppression des péages sur les ponts Port Mann et Golden Ears qui généraient 132 millions de dollars et la réduction des primes d’assurance-maladie entrée en vigueur le 1er janvier.

Nouveaux ministères

En septembre, John Horgan a nommé Adrian Dix, déjà ministre de la Santé, au poste de ministre responsable du Programme des affaires francophones.

M. Dix a présenté l’augmentation de services en français offerts dans la province comme étant sa priorité. Il a lancé un sondage demandant l'avis des francophones, mais il est pour le moment impossible de savoir si ce dossier recevra un financement lors du budget.

Le premier ministre a également créé le nouveau ministère de la Santé mentale et des Dépendances pour se pencher, entre autres, sur des solutions pour venir à bout de la crise des opioïdes. Lors de la mise à jour budgétaire, seulement 10 millions de dollars avaient été prévus pour le ministère de Judy Darcy en 2018.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité