Retour

Un premier candidat à la direction du NPD de l'Î.-P.-É. se manifeste

Un premier candidat brigue la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Île-du-Prince-Édouard. Joe Byrne, un militant de longue date de la formation, dit qu'il veut « donner une alternative » aux électeurs de la province.

Un texte de François Pierre Dufault

L'ancien candidat du NPD fédéral à Charlottetown en 2011 et 2015 tentera de succéder à Mike Redmond, qui a laissé tomber la direction du parti provincial en décembre dernier après avoir brigué sans succès une élection complémentaire remportée par le Parti vert.

Joe Byrne avait été pressenti en 2012 pour diriger le NPD provincial. À l'époque, il se disait plutôt attiré par la politique fédérale.

Le NPD est quatrième dans les intentions de vote des Insulaires derrière les libéraux, les progressistes-conservateurs et les verts. Environ 11 % des électeurs donneraient leur soutien au parti si des élections avaient lieu aujourd'hui, selon les plus récents sondages.

Joe Byrne estime qu'il y a tout de même une place pour sa formation sur l'échiquier politique. « Les sondages montent et descendent. Ça ne m'intimide pas », affirme le candidat qui parle couramment l'anglais, le français et l'espagnol.

Depuis sa fondation en 1961, le NPD de l'Île-du-Prince-Édouard n'a envoyé à l'Assemblée législative qu'un seul député, Herb Dickieson, pour un mandat à la fin des années 1990.

Qu'il soit élu chef du parti ou non, Joe Byrne dit qu'il a l'intention de se présenter dans la circonscription de Charlottetown – Victoria Park, au centre-ville de la capitale, lors des prochaines élections provinciales qui sont prévues pour 2019.

Le prochain chef du NPD de l'Île-du-Prince-Édouard sera connu le 7 avril prochain. La permanence du parti s'attend à ce qu'au moins un autre candidat se manifeste.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité