Retour

Un règlement controversé sur les roulottes de camping

Après avoir obtenu plusieurs commentaires, le Canton de Moonbeam, à l'est de Kapuskasing, retardera à l'an prochain la mise en vigueur d'un nouveau règlement municipal portant sur les roulottes de camping installées hors des terrains de camping.

Un texte de Francis Bouchard

Le conseil du Canton de Moonbeam en est venu à cette conclusion après une réunion à laquelle plusieurs dizaines de contribuables ont assisté la semaine dernière.

Adopté ce printemps, le règlement stipulait que les propriétaires de roulottes de camping devaient se procurer un permis de 400 $ pour une installation saisonnière et de 1200 $ pour une installation annuelle. La municipalité veut aussi permettre l’installation d’une seule roulotte sur une propriété, de façon saisonnière ou annuelle.

Une clause d'antériorité est toutefois incluse pour les installations existantes. La municipalité permet aussi l’installation de roulottes sans frais pour de courtes périodes, lorsque des résidents reçoivent de la visite, par exemple.

Un règlement nécessaire

Selon le maire Gilles Audet, le règlement est nécessaire puisqu'il permet notamment aux propriétaires de roulottes de camping de contribuer financièrement aux services défrayés par les propriétaires de chalets avec leurs taxes. Il dit que ces propriétaires se plaignent de l’absence de contribution depuis de nombreuses années.

Le règlement a aussi pour but de vérifier la conformité des systèmes d’égouts.

Le maire Audet dit que le règlement est légal et qu’il n’est pas question de l’éliminer comme certains le demandent. Il est toutefois ouvert à certains changements dans le règlement.

“On a écouté lors de la rencontre. Certains avaient de bonnes idées. On peut modifier certaines choses et, peut-être, le mettre en vigueur seulement en 2018, mais le règlement va rester.” - Gilles Audet, Maire de Moonbeam

Selon le maire, il pourrait y avoir des changements relatifs aux frais et à une politique à propos de terrains vacants.

Un sujet délicat

Le règlement proposé est un sujet délicat dans la petite communauté.

Plusieurs citoyens ne veulent pas se prononcer publiquement sur le dossier, de peur de créer un froid avec leurs voisins.

Il y a près de 500 chalets et résidences permanentes autour du Lac Rémi à Moonbeam. Il y en aussi autour d’autres autres lacs à l’intérieur des limites du canton. La région comprend aussi quatre terrains de camping dans lesquels le règlement ne s’applique pas.

Plus d'articles

Commentaires