Retour

Un seul bureau de vote pour les Français à Montréal au second tour de la présidentielle

Alors qu'un certain nombre de ressortissants français réclamaient d'autres bureaux de scrutin à Montréal, les électeurs devront se contenter d'un seul lieu au deuxième tour de l'élection présidentielle.

Lors du premier tour le 22 avril dernier, les électeurs français qui se sont rendus au Collège Stanislas de Montréal, le seul bureau de vote de la métropole, ont attendu parfois jusqu'à trois heures.

Quelques Français, qui ont participé à une manifestation samedi contre le Front national à Montréal, ont critiqué le temps d'attente.

« J’espère que ça sera mieux le 6 mai, mais j’ai pas l’impression, et on est extrêmement déçus », a déploré une ressortissante française, Betty Bonifassi.

« Le consulat y a travaillé, on a travaillé avec eux, l’ensemble des partis s’est réuni cette semaine pour proposer des solutions, pour améliorer la circulation au sein du bureau de vote », a indiqué un membre de l’équipe d’Emmanuel Macron, Roland Lescure.

Le député des Français en Amérique du Nord, Frédéric Lefebvre, a d’ailleurs précisé cette semaine par courriel que de nouvelles mesures seraient mises en place. Il y aura notamment une deuxième entrée pour réduire les files d’attente. Les horaires d’ouverture et de fermeture seront aussi modifiés si nécessaire.

Le consulat général de France tiendra une conférence de presse mardi à Montréal pour présenter les nouvelles mesures adoptées.

Plus d'articles

Commentaires