Retour

Un seul clic pour contacter vos candidats aux élections provinciales

Les électeurs de la Colombie-Britannique pourront facilement contacter les candidats aux élections provinciales et leur communiquer les enjeux qui leur tiennent à coeur grâce à un nouveau site Internet lancé jeudi.

Un texte de Nahila Bendali

Le site BCVoters.ca veut faciliter le contact entre les électeurs et les candidats aux élections provinciales. Les citoyens peuvent appeler, envoyer un courriel ou un gazouillis sur Twitter à l’aide d’un simple bouton. Les électeurs entrent leur nom et leur code postal afin d’avoir la liste des candidats dans leur circonscription.

« L’idée, c’est de donner le pouvoir aux électeurs à propos de leurs préoccupations à cette élection », indique Steve Anderson, le fondateur de l’entreprise New/Mode, qui est derrière le site. Il faut donner la chance au citoyen d’influencer le déroulement de la campagne, plutôt que de laisser les lobbyistes dicter les enjeux, croit-il. Le site web est une façon de faciliter cette communication, précise Steve Anderson.

Les gens derrière le site web veulent en faire un outil simple, insiste son fondateur. « Nous savons que les gens sont occupés. On veut simplifier l’engagement démocratique. » Les candidats ont besoin des votes des électeurs, et ceux-ci peuvent avoir le pouvoir de diriger la conversation, souligne M. Anderson.

Réinventer la démocratie?

Ce nouveau site n’est pas sans rappeler la fonctionnalité « Town Hall », offerte sur Facebook aux États-Unis. L’outil permet aux gens inscrits sur le réseau social de trouver et contacter de diverses façons leurs élus locaux. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, avait dévoilé plus tôt cette année son intention de développer une infrastructure sociale afin d’augmenter l’engagement civique, notamment.

« Nous devons être réalistes », nuance toutefois Jane Hilderman, directrice générale de Samara, un organisme qui veut réveiller l’intérêt des citoyens pour la politique. « La technologie est un outil, cela ne sauvera pas la politique du désengagement citoyen », explique-t-elle. Elle concède que ces sites permettent de réduire les barrières à l’engagement civique et facilitent le contact avec des candidats et des élus.

Jane Hilderman estime qu'il faut changer la culture politique qui met l’accent sur la chasse aux votes lors des élections et qui fait sentir l’électeur comme étant inutile entre les périodes électorales. « Il faut prendre des habitudes [lors des périodes électorales] et garder les gens impliqués. » Les outils comme le site BCvoters.ca sont importants, mais il faut aller plus loin pour intéresser la population à la politique, selon elle.

Steve Anderson indique que le but pour l’instant est d’avoir le site Internet en ligne pendant la durée des élections, mais il ne ferme pas la porte à la possibilité de garder l’outil en ligne après l’élection d’un gouvernement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine