Retour

Une annonce d’investissements qui fait sourciller à Shipshaw

L'annonce d'un nouveau terminus dans le secteur Shipshaw à Saguenay est qualifiée d'opportunisme politique, par au moins deux personnes sur la scène municipale.

La conseillère indépendante, Julie Dufour, trouve déplacé que le Parti des citoyens de Saguenay (PCS) s'approprie la réalisation de ce projet.

Le nouveau terminus est financé à 75 % par le Gouvernement du Québec alors que la Ville de Saguenay débourse les 108 000 $ restants.

Or, dans le communiqué de presse, le logo du PSC est bien en vue et une invitation à contribuer au financement du parti est bien visible au bas de la page.

Elle compare la situation à des annonces d’investissements sur la scène provinciale. « Quand le gouvernement au Québec annonce un investissement dans les institutions scolaires, on n’a pas un communiqué de presse signé par le Parti libéral, on a un communiqué de presse signé par le gouvernement », remarque-t-elle.

Le candidat indépendant aux prochaines élections municipales, Charles Cantin, crie lui aussi à l’opportunisme politique.

« C’est là que je vois le côté nocif des partis politiques, on s’embarque dans la partisanerie opportuniste en affichant nos couleurs, en s’octroyant des choses qui sont même pas vraies à 100 % », déplore-t-il.

Réjean Hudon se défend

Le conseiller municipal du Parti des citoyens (PCS) Réjean Hudon est au cœur de la controverse puisque c’est lui qui a envoyé le communiqué de presse critiqué.

Il se défend de mêler la politique aux affaires municipales.

« Moi, je parle en tant que président de la Société de transport du Saguenay. Que le nom du Parti des citoyens de Saguenay soit marqué en bas, ça ne m’offusque pas, je fais partie de ça pis je ne renie pas mes affaires. Moi, ça ne me dérange pas, puis y a pas de question de partisanerie là-dedans ou de quoi que ce soit de déplacé », maintient-il.

Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) considère que cette annonce n'enfreint pas la loi.

Voici ce que le code d’éthique des élus de la Ville de Saguenay stipule concernant les activités partisanes :

Plus d'articles

Commentaires