Retour

Une assemblée publique courue sur la citation patrimoniale du Quartier du Musée

Plus d'une centaine de citoyens de Gatineau ont participé, lundi soir, à une assemblée publique de consultation sur la citation patrimoniale du Quartier du Musée. Une grande majorité d'entre eux ont dit vouloir que le site au complet soit protégé.

L'impact de cette éventuelle désignation sur le projet de tours de 35 et 55étages du groupe Brigil continue de diviser les élus municipaux.

Le Comité consultatif d'urbanisme de la Ville de Gatineau a profité de la rencontre pour expliquer les tenants et aboutissants du projet de désignation patrimoniale.

Le conseiller du district de Hull-Wright et vice-président du comité, Cédric Tessier, souhaite préserver le caractère historique du secteur Quartier du Musée.

« Il y a tellement d'autres endroits où on peut faire un projet de ce genre-là qu'on n'a pas a sacrifier le seul quartier historique et patrimonial francophone qu'on a à Gatineau », dit-il.

« On a un promoteur qui a acheté des terrains où le zonage est de trois étages », affirme M. Tessier. « Il y a certaines personnes qui pensent qu'on devrait changer ce zonage-là sans permettre aux citoyens de pouvoir s'exprimer. »

Toutefois, M. Tessier a expliqué être arrivé à un consensus.

« Le seul compromis était celui du terrain du 115, rue Champlain, possédé par entrepreneur Dormani », a-t-il expliqué à l'émission Les Matins d'ici. « C’est le seul terrain du quartier qui a un zonage de 10 étages […] ce qui n’est pas le cas nulle part ailleurs dans le quartier. »

Pour sa part, la conseillère municipale du district du Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond, Louise Boudrias, n'est pas d'accord avec l'approche actuelle.

« Si on adopte [la motion de citation patrimoniale] telle que présentée, c'est certain qu'il n'y aura plus jamais de développement économique d'envergure sur la rue Laurier. On met un terme à ça », dit-elle.

Lors d'un vote indicatif le mois dernier, neuf conseillers avaient voté pour la citation patrimoniale du quartier alors que neuf autres s'y étaient opposés.

L'assemblée publique de consultation aura lieu à compter de 17 h 30, lundi, à la salle des Fêtes de la Maison du citoyen.

Le vote du Comité consultatif d'urbanisme n'aura pas force de loi. Il ne peut que choisir de recommander ou non la citation patrimoniale du Quartier du Musée. C'est le conseil municipal qui se prononcera définitivement sur la question le 28 août prochain.

En plus du Quartier du Musée, l'assemblée publique de consultation portera aussi sur question de la reconnaissance patrimoniale du presbytère Notre-Dame-de-Grâce.

Un quartier, deux réalités

Sur la page Internet consacrée au projet de citation patrimoniale, la Ville de Gatineau indique que ce dernier « possède un caractère unique au cœur du centre-ville caractérisé par deux réalités à concilier ».

Le secteur, poursuit la Municipalité, comporte « un noyau d'intérêt patrimonial comportant un paysage urbain distinctif ainsi que plusieurs terrains sous-développés au pourtour du noyau qui comportent un important potentiel de réaménagement et de mise en valeur ».

L'urbaniste Gérard Beaudet souhaite que les lieux comme le Quartier du Musée ne soient pas dénaturés de manière irréversible.

« Ça ne veut pas dire qu'on le fige, qu'on le ''muséifie'', mais ça veut dire qu'on empêche, un moment donné, les extrêmes », indique-t-il.

Avec les informations de Yasmine Mehdi

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine