Retour

Une campagne de commerçants de la rue King contre le projet pilote des tramways

Des restaurateurs et autres commerçants de la rue King à Toronto ont lancé, lundi, une campagne dans les médias sociaux pour dénoncer le projet pilote qui accorde la priorité aux tramways le long de cette grande artère au centre-ville.

La campagne montre directement du doigt le maire John Tory, le traitant de « roi de la congestion [automobile] » et le dépeignant comme un révolutionnaire qui a mis le feu à la rue King, à cause d'une décision irréfléchie.

La coalition de commerçants affirme que le projet pilote, qui limite la circulation des véhicules, a eu un effet « dévastateur » sur les revenus de ses membres.

Ces commerçants ajoutent que les avantages pour les usagers du tramway ont été « très faibles ».

À la recherche d’un compromis

Le maire John Tory affirme plutôt en entrevue au réseau CP24 que le projet pilote « fonctionne » et que les usagers peuvent voyager « beaucoup plus rapidement ».

Il reconnaît qu’il y a eu des répercussions négatives pour les commerçants, tout en accusant certains d’entre eux de chercher une confrontation politique plutôt que de collaborer avec la Ville.

Cela dit, le maire ne ferme pas la porte à des assouplissements, tels que la levée des restrictions sur la circulation automobile après 19 h la semaine et en tout temps le week-end comme le réclament des commerçants.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards