Retour

Une campagne électorale avant l'heure en Colombie-Britannique

La campagne électorale est censée être officiellement lancée mardi, mais les annonces vont déjà bon train. La première ministre Christy Clark a présenté un plan en trois volets qui consiste à créer des emplois, contrôler les dépenses et réduire les taxes pour la classe moyenne de la Colombie-Britannique.

Christy Clark a déclaré que son plan « continuera à créer des emplois et permettra aux gens d'avoir de l'argent en poche parce qu'ils peuvent prendre de meilleures décisions pour dépenser ce revenu, et non le gouvernement ».

Par ailleurs, la première ministre de la Colombie-Britannique promet un milliard de dollars en réduction de taxes dès le 1er janvier 2018. Les baisses d'impôts proviendront en majorité de la baisse de moitié de l'assurance maladie. Une diminution, rappelle-t-elle, qui est le premier pas vers l'élimination des frais d'assurance médicale.

En plus, les libéraux provinciaux promettent de geler les impôts sur le revenu des particuliers pendant quatre ans et de ne pas augmenter la taxe sur le carbone jusqu'en 2021, « en attendant que la Colombie-Britannique, en collaboration avec le Canada, détermine la meilleure façon de respecter ses objectifs climatiques », a précisé Christy Clark.

Comme lors de sa précédente campagne électorale, la première ministre, qui brigue un troisième mandat, n'a cessé de parler d'économie forte lors du dévoilement du plan lundi.

Les ponts de la discorde

La campagne électorale a commencé par des annonces, tant des libéraux que du Nouveau Parti démocratique (NPD), sur les frais de péage des ponts Port Mann et Golden Ears.

Le Parti libéral de la Colombie-Britannique a annoncé qu'il compte, s'il est reconduit au pouvoir le 9 mai, plafonner les frais de péage des ponts Port Mann et Golden Ears à 500 $ par an pour les utilisateurs. Avec cette limite, les automobilistes pourraient épargner jusqu'à 1000 $ annuellement, a précisé le ministre des Finances, Mike de Jong.

Cette mesure s'appliquera aussi au pont Pattullo lorsqu'il sera remplacé et au futur pont Massey dont la construction a commencé la semaine dernière. « On voulait trouver le moyen de rendre la vie plus abordable pour les gens », a affirmé Christy Clark.

De son côté, le NPD a carrément opté pour la suppression pure et simple de ces frais de péage qu'il trouve « injustes » pour ceux qui habitent au sud du fleuve Fraser. Pour John Horgan, le chef du NPD, « cela renflouera les poches des contribuables et leur permettra de bouger à nouveau ». Christy Clark n'a pas tardé à critiquer l'opposition en estimant que « ce plan, qui coûtera environ 150 millions de dollars, démontre que [les néo-démocrates] sont un peu en recherche d'idées ».

John Horgan a déclaré que les détails sur ce point seraient révélés au courant de la semaine.

Le bien-être des aînés

Les libéraux de la Colombie-Britannique proposent également un crédit d'impôt pour les personnes âgées de plus de 65 ans qui sont actives et un crédit d'impôt dit « de répit ».

Le crédit d'impôt pour personnes âgées actives accordera jusqu'à 500 $ par année pour des adhésions à une salle de sport et à des cours de yoga. Les libéraux prévoient que cela coûtera 2,5 millions de dollars par année.

Le « crédit de répit » permettra aux Britanno-Colombiens de recevoir un crédit allant jusqu'à 2500 $ par année pour prendre une pause afin de s'occuper de parents âgés et de personnes âgées qui ont un handicap. Le parti estime que ce crédit coûtera environ 5 millions de dollars par an.

Un rabais pour les usagers de BC Ferries

Les libéraux s'engagent à donner une réduction aux usagers des traversiers dans un programme de fidélité d'ici 2020. D'ici là, les habitants des communautés dépendantes des traversiers pourront jouir d'une nouvelle déduction fiscale. Les voyageurs pourront en effet déduire 25 % de la valeur de leur billet de traversier, et ce de leur impôt net payable à la province, pour un montant maximum de 1000 $.

L'électricité et la garderie moins chères

Le Nouveau Parti démocratique promet de geler les tarifs d'électricité s'il est porté au pouvoir dans un mois. L'annonce de John Horgan arrive près d'une semaine après que le coût de l'électricité a grimpé de 9 %.

John Horgan a aussi annoncé des garderies subventionnées qui coûteraient aux parents 10 $ par jour. Le chef néo-démocrate estime que ces mesures permettront à la population d'avoir une vie plus abordable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine