Retour

Une entreprise veut aider les femmes à se lancer en politique au Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick est loin d'avoir atteint la zone de parité à l'Assemblée législative. Seulement 16 % des élus sont des femmes. Une entreprise souhaite faire sa part afin d'encourager plus de femmes à se lancer en politique. À un an des élections provinciales, elle offre à ses employés un programme original.

Un texte d’Elisa Serret

Innovatia, est une entreprise en technologie qui cherche à faire honneur à son nom. Les propriétaires de l’entreprise offrent deux mois de salaire à ses employés qui veulent se présenter en politique pour qu'ils puissent faire campagne. Peu importe le parti qu’ils choisissent et ils sont assurés de retrouver leur emploi en cas de défaite.

Dave Grebenc est le coprésident et directeur général de l’entreprise. Pour lui, la présence des femmes en affaires comme en politique est essentielle. D’ailleurs, la moitié de ses 600 employées sont des femmes.

Nous pensons que c'est plus difficile pour les femmes de faire le saut en politique en raison des responsabilités familiales qui reposent encore trop souvent sur leurs épaules, lance Dave Grebenc. Son entreprise est dirigée par lui et une femme et pour Dave Grebens, c’est l'une des raisons qui expliquent son succès en affaires.

Norma Dubé, de l’initiative Femmes pour 50 %, est ravie du programme qu’offre Innovatia.

Elle est persuadée que de se lancer en politique pour une femme vient avec son lot de défis. Parce qu’elles doivent concilier famille-travail. Et parce que selon Statistiques Canada, les femmes sont encore en 2017 moins bien payées que les hommes, ajoute-t-elle. Donc tout laisser pour faire campagne est insécurisant pour beaucoup de femmes.

Mme Dubé espère que le geste posé par lnnovatia donnera des idées à d’autres entrepreneurs pour aider les femmes à prendre leur place en politique.

Norma Dubé considère que la clé du succès des femmes en politique passe avant tout par le soutien des hommes. Elle salue le courage de Dave Grenbec de porter cette cause.

Peu de femmes en politique au Nouveau-Brunswick

Au Nouveau-Brunswick, seulement 8 femmes sont élues à l’Assemblée législative sur 49 sièges, soit 16 % des députés. Le Nouveau-Brunswick se classe parmi les provinces où ce nombre est le plus bas. Au Québec les femmes représentent 28 % des élus.

Le rôle des partis politiques

Selon Norma Dubé, ce sont avant tout les partis politiques qui ont la responsabilité de favoriser la présence de femmes en politique.

À un an des élections provinciales, la pression est forte sur le premier ministre. Celui qui est aussi ministre de l'égalité des femmes n'a que trois femmes dans son cabinet. Si Brian Gallant affirme vouloir plus de femmes dans l'arène politique pour l'instant les mesures mises en place restent timides.

Le premier ministre s'est limité à une nouvelle mesure depuis son élection : dès la prochaine élection, les partis provinciaux toucheront plus de financement pour chaque vote obtenu par une candidate.

Une embûche au programme

La seule embûche à l'initiative d'Innovatia, c'est que pour l'instant son offre est perçue en vertu de la Loi sur le financement des partis politiques au Nouveau-Brunswick comme un don politique. Dave Grebenc espère faire changer la loi et veut surtout que son programme déclenche une réflexion.

Des intéressés

Pour l’instant, aucun employé d’Innovatia n’a fait part de ses intentions de se lancer en politique, mais Dave Grebenc croit qu’il est encore tôt. L’élection provinciale est en septembre 2018.

L’initiative est pour l’instant très bien reçue par ses employés. C’est le cas d’Amanda Verner. La femme dans le début vingtaine trouve ce programme très inspirant et croit qu’il faut plus d'initiatives semblables pour faire avancer la cause des femmes. Même si Amanda Verner n’est pas certaine qu’elle aimerait faire de la politique, elle n’écarte pas la possibilité d’y réfléchir dans les prochains mois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine