Retour

Une forte baisse des dons pour les partis de l'Ontario avant les élections

Sans surprise, les partis politiques de l'Ontario ont recueilli beaucoup moins de contributions en 2017 que lors des années précédentes à cause des nouvelles restrictions sur les dons politiques.

Les chiffres compilés par CBC et basés sur les dons enregistrés auprès d’Élections Ontario montrent que les contributions totales aux trois principaux partis ont diminué de 77% par rapport à 2016.

La nouvelle loi sur le financement politique en Ontario entrée en vigueur cette année interdit aux syndicats et aux entreprises de faire des dons aux partis provinciaux et aux candidats. Elle réduit aussi le montant maximum que les individus peuvent donner chaque année.

En 2017, les progressistes-conservateurs ont mené la course des dons avec un total de 2,62 millions de dollars récoltés. C'est plus que les dons des libéraux et des néo-démocrates combinés, mais cela représente environ 10 millions de dollars de moins que leur année record, soit 2016.

Pour la première fois, et pour compenser la baisse des dons, les partis ont reçu les allocations suivantes, financées par les contribuables, en 2017:

Une fois toutes les données prises en compte, on constate que les progressistes-conservateurs seront les seuls à ne pas entamer la campagne électorale de 2018 dans le rouge.

Selon les derniers états financiers annuels, soumis en mai dernier, ceux-ci bénéficiaient d’un excédent de 2,1 millions de dollars, tandis que le Parti libéral de l'Ontario affichait une dette de 2 millions de dollars. Le NPD était le plus mal en point des trois grands partis, avec une dette de 3,3 millions de dollars.

Avec les information de Mike Crawley

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards