Retour

« Une francophonie forte rend l'Ontario plus fort » - Kathleen Wynne à Ottawa

Près de 300 résidents de la région de la capitale nationale ont participé jeudi soir à un forum public organisé par la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, à Ottawa. Mme Wynne y a notamment affirmé qu'elle accordait de l'importance à la francophonie dans la province.

L’assemblée se tenait à la Place Ben Franklin, promenade Centrepointe, à cinq mois des élections provinciales prévues au mois de juin.

Les échanges entre le public et la première ministre ont eu lieu presque exclusivement en anglais à l'exception d'une seule question posée par un francophone de l'assistance. Il a voulu savoir quelles mesures concrètes elle comptait mettre en place pour que le poids démographique des francophones reste stable en Ontario et pour atteindre la cible de 5 % d'immigration francophone.

« C'est important que la francophonie soit forte, parce qu'une francophonie forte rend l'Ontario plus fort », a d'abord répondu Mme Wynne, après quoi une partie de la foule a chaudement applaudi.

Elle a ensuite souligné en anglais que le maintien de services en français, la création d'une institution d'enseignement supérieur de langue française et l'adhésion de l'Ontario à l'Organisation internationale de la francophonie à titre d'observateur (en 2016) étaient très importants pour créer un « environnement accueillant » pour les immigrants.

De la marijuana au salaire minimum

La première ministre avait d'abord été interrogée sur la légalisation de la marijuana par le fédéral et les défis de la mise en œuvre au provincial. Pour elle, la priorité est la santé, la sécurité des Ontariens et le combat contre le marché noir.

La sécurité des aînés a aussi été abordée. Le gouvernement dit avoir renforcé les outils dans les maisons de retraite pour protéger les plus vulnérables. En ce qui concerne la hausse du salaire minimum de 2,40 $, en Ontario depuis le 1er janvier, Kathleen Wynne a affirmé que cette décision appuiera la prospérité économique de la province. Parmi les autres sujets abordés : la violence faite aux femmes, l'égalité des chances pour les minorités visibles et la diversité culturelle dans les institutions provinciales.

Il s’agit de la troisième rencontre du genre, après celles de Toronto et de Brampton. Madame Wynne sera à Thunder Bay le 31 janvier pour poursuivre sa tournée.

Avec les informations de Florence Ngué-No

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards