Retour

Une majorité claire à Gaspé pour Daniel Côté

Le maire sortant de Gaspé, Daniel Côté, a été réélu avec 91 % des voix. Son seul adversaire, Jean Lapointe a récolté 9 % des voix.

Un texte de Brigitte DubéEn 2013, Daniel Côté l’avait emporté avec 58,86 % des voix. Le taux de participation avait été de 53,5 %.

Daniel Côté se dit heureux d’avoir les coudées franches. « Je voyais ça comme un vote de confiance de la population et force est d’admettre que c’est atteint, considère-t-il. J’ai fait une grosse campagne où on a mobilisé plus d’une centaine de bénévoles. Je suis très fier de pouvoir continuer de participer au développement de notre belle grande ville. »

La campagne a été relativement facile pour M. Côté. En effet, Jean Lapointe, un citoyen qui s’est fait connaître par sa lutte pour l’obtention d’un service d’hémodialyse à Gaspé, disait ouvertement qu’il avait posé sa candidature pour forcer son adversaire à faire campagne. Tous croyaient que Daniel Côté s’en allait vers un couronnement.

Même si l’économie se porte plutôt bien à Gaspé, notamment en raison de l’industrie éolienne, le maire devra faire face à plusieurs problèmes comme la pénurie de main-d’œuvre et de logements qui freinent le développement de Gaspé.

La question des transports est aussi au cœur du développement de la ville. On parle du rétablissement du service du train de marchandises. Le prix élevé des billets d’avion figure aussi dans la liste des choses à régler, comme la mise en place du lien maritime Rivière-au-Renard-Anticosti-Havre-Saint-Pierre.

La mise à niveau des infrastructures d’eau potable le tiendra occupé et le débat entourant l’exploration et l’exploitation pétrolière ne tardera pas à revenir sur le tapis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine