Retour

Une meilleure représentation envisagée pour les Autochtones et de petites villes du Nord ontarien

Une commission de délimitation des circonscriptions électorales du Grand Nord tient, cette semaine, ses dernières consultations sur des recommandations préliminaires pour la création de deux circonscriptions supplémentaires dans cette région en vue des prochaines élections provinciales.

Un texte de Francis Bouchard

Dans un rapport préliminaire publié au début de la semaine, la commission propose la division des circonscriptions de Timmins-Baie James et de Kenora-Rainy River pour créer quatre circonscriptions électorales.

La commission propose notamment la création d’une circonscription pour la ville de Timmins elle-même. Le reste du territoire de Timmins-Baie James formerait une nouvelle circonscription appelée Mushkegowuk.

Elle comprendrait des villes le long de la route 11, comme Kapuskasing et Hearst, et plusieurs villages autochtones au nord, notamment le long de la côte de la Baie James.

De son côté, la circonscription de Kenora-Rainy-River inclurait Dryden, Fort Frances, Kenora et Rainy-River. Une nouvelle circonscription appelée Kiiwetinong comprendrait principalement le nord de la circonscription actuelle.

La présidente de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales du Grand Nord, la juge Joyce Pelletier, affirme que les recommandations préliminaires reposent sur les commentaires exprimés lors de consultations et des critères établis pour la commission.

De son côté, le maire de Timmins, Steve Black, voit d’un bon oeil la proposition de créer une circonscription pour sa ville.

Le maire de Kapuskasing, Alan Spacek, se dit aussi heureux de la recommandation. « La dynamique de petites communautés comme les nôtres est différente de celle d’un grand centre urbain », affirme-t-il.

Les membres de la commission tiendront une dernière consultation à Hearst, jeudi soir. Les soumissions écrites peuvent être envoyées à la commission par courriel jusqu’à vendredi.

La commission remettra son rapport final au procureur général d'ici le 1er août. Le gouvernement doit déposer un projet de loi visant à mettre en oeuvre les recommandations finales avant le 30 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur le Lion





Rabais de la semaine