Retour

Une nouvelle unité pour s'attaquer à la contrebande de tabac au N.-B.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick met en place une unité spéciale pour lutter contre la contrebande de tabac et qui pourrait lui permettre de récupérer des millions de dollars.

Un texte de Michel Corriveau

Cette unité relèvera du ministère de la Sécurité publique, Stephen Horsman, et sera dirigée par un ancien policier de Fredericton, Gary Forward. L'unité comptera neuf policiers. Il s'agira à la fois d'anciens policiers et de recrues de l'Académie de police.

La nouvelle unité devrait être en place dès ce printemps. Les enquêteurs pourront mener des enquêtes et procéder à des arrestations.

« Leur principal rôle sera la lutte contre la contrebande de tabac, mais ils interviendront aussi s'ils tombent sur des contrebandiers d'alcool », explique le ministre Horsman.

La province consacre 950 000 $ à la création de cette unité de lutte contre la contrebande de tabac. Mais cette somme pourrait être rapidement récupérée.

Selon des évaluations faites par le gouvernement, une réduction de 1 % de la contrebande permettrait à la province d'obtenir un million de dollars supplémentaires en taxes.

« Nous suivons le modèle que le Québec a fait dans le domaine et leurs chiffres », explique-t-il. Dans son dernier budget, le gouvernement a annoncé une hausse de la taxe sur le tabac.

Souvent, l'augmentation du prix payé pour le tabac a tendance à faire croître la quantité achetée sur le marché noir.

L'annonce d'une nouvelle unité de lutte contre la contrebande vient donc répondre à cette possibilité. Le ministère en est actuellement à recruter les policiers qui en feront partie.

Plus d'articles