Retour

Une opposante au projet de cimetière musulman se présente aux élections municipales

Sunny Letourneau, connue pour avoir mobilisé un groupe de citoyens contre le projet de cimetière musulman à Saint-Apollinaire, se lance en politique municipale.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

Mme Letourneau ne se présente cependant pas à la mairie. Elle fait plutôt partie d'un groupe de quatre candidats indépendants qui briguent des sièges de conseillers municipaux à Saint-Apollinaire.

Son équipe veut ainsi apporter de l’opposition au maire actuel, Bernard Ouellet.

À la tête du Comité de l’alternative citoyenne, Mme Letourneau avait réussi l'été dernier à amasser suffisamment de signatures pour que le projet de cimetière fasse l’objet d’un processus référendaire.

Lors du référendum en juillet, 19 citoyens se sont opposés au projet, 16 étaient pour.

Quelques semaines plus tard, le Centre culturel islamique de Québec s’est toutefois entendu avec la Ville de Québec pour y développer son cimetière.

Aujourd’hui, Mme Letourneau ne veut pas être reconnue comme celle qui s’est opposée à l’aménagement d’un cimetière musulman à Saint-Apollinaire.

Manque d'écoute

Le cimetière musulman n’est qu’un exemple de dossier dans lequel les citoyens ont manqué d’écoute de la part des élus municipaux, ajoute Sunny Letourneau.

Elle souhaite que la population soit davantage en mesure de se faire entendre.

« On veut établir un système de consultations publiques », avance la candidate.

L’équipe de Mme Létourneau, composée de Mario Casavant, Valmont Rioux et Alain Caron, détaillera ses engagements au cours des prochains jours.

Bernard Ouellet confiant

Bernard Ouellet souhaite obtenir un deuxième mandat comme maire de Saint-Apollinaire. Au moment d’écrire ces lignes, personne n’a encore posé sa candidature contre lui.

Cinq de ses six conseillers se représentent aux prochaines élections. Satisfait du dernier mandat de son équipe, M. Ouellet ne craint pas de se retrouver minoritaire au conseil municipal.

« Je pense que peu importe qui se présentera, si ces gens-là passent au conseil, ils vont réaliser qu’on a beaucoup de chats à fouetter à la Ville. Donc, on ne peut pas s’occuper de nos petits conflits personnels. Il faut travailler pour l’ensemble des citoyens », soutient-il.

Les candidats de l’équipe de Sunny Letourneau pourraient être majoritaires au conseil, s'ils ont élus, avec 4 des 6 sièges de conseillers disponibles.

Dans ce cas, Bernard Ouellet assure qu'il collaborera avec l’équipe en place.

Le maire sortant dressera le bilan de ses quatre dernières années à la mairie la semaine prochaine.

Il se dit satisfait notamment d’avoir livré le Centre multifonctionnel en 2015 et des nombreux travaux réalisés sur les chaussés de la municipalité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine