Retour

Une stratégie contre l'analphabétisme bientôt au N.-B.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s'apprête à dévoiler sa nouvelle stratégie pour lutter contre l'analphabétisme.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick Brian Gallant le confirme, quelques mois après la publication d'un rapport sur l'alphabétisation l’été dernier.

Ce rapport contenait 37 recommandations sur les moyens à prendre pour redresser la situation dans la province, où six francophones sur dix sont des analphabètes fonctionnels.

« S’il y a une chose que je peux faire comme premier ministre c'est d'essayer de faire des investissements très stratégiques et même records pour aider le taux d'alphabétisation dans la province », dit Brian Gallant.

Le rapport sur l'alphabétisation recommandait entre autres d'encourager la lecture et le développement du langage dès la petite enfance. On recommandait aussi d'identifier plus tôt les élèves qui éprouvent des difficultés afin de leur offrir l'aide nécessaire.

« Vous allez voir la stratégie sur l'alphabétisation sortir très bientôt, ça a été un travail très acharné par plusieurs individus, et je peux vous dire qu'on va commencer assez tôt en 2017 », affirme le premier ministre.

Le Conseil pour le développement de l'alphabétisme et des compétences des adultes du Nouveau-Brunswick souhaite que la nouvelle stratégie sorte des sentiers battus.

« Il faudrait vraiment que dans la stratégie on ait des moyens plus larges que ce qu'on avait jusqu'à aujourd'hui pour les adultes, c'est-à-dire qu'il faut sortir des contextes justes d'apprentissage, dans les milieux, juste dans les classes d'apprentissage », croit Anne-Lise Blin, la directrice générale du conseil.

Il pourrait s'agir, par exemple, d'intégrer la formation à d'autres activités. « Si quelqu'un est passionné par la cuisine, ou si quelqu'un est passionné par le jardinage, c'est plutôt dans ces contextes-là qu'on aura le plus de chance de développer la compréhension de la lecture et de l'écriture », croit Anne-Lise Blin.

Dans le dernier budget provincial, le gouvernement a prévu 5 millions de dollars pour la stratégie d'alphabétisation.

« Le prochain budget va continuer à investir dans les mesures qui vont nous aider à augmenter et à améliorer nos taux d'alphabétisation », dit Brian Gallant.

Le gouvernement a confié à la ministre des Finances, Cathy Rogers, la responsabilité générale de la stratégie d'alphabétisation.

Avec les informations de Michel Corriveau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine