Retour

Veille d’élection présidentielle française au Saguenay-Lac-Saint-Jean

C'est la veille de l'élection présidentielle en France. Dans la région, certains ressortissants français voteront par procuration demain, d'autres ont choisi de s'abstenir, mais la plupart d'entre eux sont préoccupés par l'avenir de leur pays.

Daniel Pachon, un Français d'origine qui habite le Canada depuis près de 50 ans, et son épouse, Carole Tremblay, ont eu le même constat lors de leurs dernières vacances en France : la politique a rendu les Français moroses.

Pour la première fois, faute de passeport français et de cartes d’identité valides, M. Pachon ne pourra pas voter. Il a tout de même suivi la campagne électorale avec beaucoup d’intérêt.

« Ce qui m'a marqué, c'est la polarisation des extrêmes, l'extrême droite et l'extrême gauche. Je ne sais pas d'où ça sort, mais ça ne me plaît pas du tout » d’expliquer le Québécois d’adoption.

Voter pour la première fois à distance

Pauline Mourrat, elle, vivra sa première élection à distance. La jeune femme de 21 ans a elle aussi suivi la campagne électorale de près et son choix a été très difficile.

Elle a finalement penché pour Benoît Hamon, un candidat de gauche.

« Je te dirais que ça fait une semaine que j'hésitais un petit peu. Des fois, le matin, je me disais que j'allais voter pour une personne, mais la journée se passait et le soir j'y repensais et je me disais que peut-être que... mais hier, j'ai pris ma décision finale. Un moment donné, il faut choisir », raconte Pauline Mourrat.

Elle a signé une procuration pour que sa mère vote pour elle.

Les Français sont tous les deux impatients de connaître les résultats du premier tour qui devraient être connus dimanche après-midi.

D’après le reportage de Meghann Dionne

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine