Retour

Vers un nouveau code d’éthique pour les élus de Trois-Rivières

S'il est adopté le 20 février prochain, un tout nouveau code d'éthique et de déontologie encadrera plus fermement le travail des élus à Trois-Rivières. Présenté par le conseiller Claude Ferron, le document semble, pour le moment, faire l'unanimité.

Un texte de Jérôme Roy

Formé de Claude Ferron, Mariannick Mercure, Dany Carpentier et Denis Roy, le comité du code d’éthique de la Ville de Trois-Rivières avait jusqu’au 1er mars pour réaliser le projet.

Les quatre conseillers se disent fiers du travail accompli.

Le document de 10 pages aborde des questions comme : les valeurs et principes éthiques, les conflits d’intérêts, les avantages et l’utilisation des biens et deniers de la Ville.

Un chapitre sur les sanctions réservées aux élus fautifs se trouve également dans le projet.

Pas d’opposition à l’horizon

Devant les journalistes, le maire Yves Lévesque s’est dit satisfait de l’initiative.

Quelques modifications, mineures selon l’ensemble des intervenants, ont été apportées au document au cours de la journée de mardi. Par exemple, certains libellés étaient mal formulés sur le plan légal.

Pour accoucher d’un projet qui semble rassembleur, les conseillers disent avoir eu du temps. Un facteur déterminant selon eux.

Les quatre conseillers municipaux, qui avaient contribué à faire adopter une version révisée du budget en décembre dernier, croient d’ailleurs que ce nouveau code prouve qu’il est possible de réaliser des projets sans se quereller au conseil.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine