Retour

Vol de données : le NPD réclame une enquête sur 12 candidats conservateurs

Les néo-démocrates reviennent à la charge contre le chef conservateur Doug Ford relativement au vol de données de la compagnie qui gère l'autoroute 407 dans la région de Toronto, alléguant que 12 candidats du PC pourraient avoir profité de ce délit.

Déjà, Simmer Sandhu, qui était candidat conservateur dans la circonscription de Brampton-Est s’est retiré de la course abruptement, à la suite d’allégations selon lesquelles il aurait eu accès aux renseignements personnels de clients de l’autoroute à péage.

Le NPD, toutefois, croit que le problème ne se limite pas à une seule circonscription. Le Parti a annoncé, mercredi, avoir contacté Élections Ontario pour que l’organisation enquête sur les campagnes conservatrices dans 12 autres circonscriptions.

À lire aussi :

Le NPD constate que la société qui gère l'autoroute 407 a fait parvenir des lettres à 60 000 personnes dont les renseignements personnels ont pu être volés.

Les néo-démocrates ajoutent ceci : « Ces 12 campagnes ont déjà été identifiées par plusieurs médias, en raison d’irrégularités dans les processus de nomination ayant mené au choix des candidats. »

Réponse des conservateurs

Le chef conservateur Doug Ford répond qu’il agira rapidement, comme dans le cas de Brampton-Est, si des preuves lui sont fournies contre d’autres candidats.

Le PC indique n’avoir actuellement « aucune information » contre les douze candidats montrés du doigt par le NPD, rejetant le blâme pour toute investiture problématique sur l’ancien chef conservateur Patrick Brown.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Légalisation du cannabis: 6 choses essentielles à savoir