Retour

Vote libre sur les alliances gai-hétéro pour les conservateurs

Les députés du Parti conservateur uni (PCU) pourront voter librement sur le projet de loi néo-démocrate visant à empêcher les écoles de révéler les noms des élèves qui adhèrent à des alliances gai-hétéro (AGH).

Selon la loi scolaire actuelle, « un conseil scolaire doit aviser le parent d'un élève lorsque des cours, des programmes d'enseignement, du matériel didactique, des instructions ou des exercices comprennent un sujet qui traite principalement et explicitement de la religion ou de la sexualité ».

Les amendements proposés dans le projet de loi 24 viendraient soustraire les associations volontaires comme les AGH à cette obligation. Il serait donc impossible pour toute école régie par la loi d’avertir les parents quand leurs enfants créent ou se joignent à une AGH.

Le projet de loi doit être débattu en première lecture mardi.

Jason Nixon, chef du caucus du Parti conservateur uni à l'Assemblée législative, dit que les votes libres ont toujours faits partie de la tradition du Wildrose, l'ancien parti à droite de l'échiquier politique en Alberta, avant sa fusion avec les progressistes-conservateurs. Il s'attend à ce que cette façon de penser perdure sous la nouvelle bannière.

Les alliances gai-hétéro sont des clubs parascolaires où les élèves LGBT et hétérosexuels peuvent faire des activités ensemble. Ils suscitent la controverse chez certains parents qui estiment qu’ils devraient être informés si leurs enfants se joignent à ces groupes.

Lundi, Jason Nixon a déclaré que le Parti conservateur uni n'avait pas encore pris position sur le projet de loi. « Nous serons prêts à débattre de ce projet de loi demain [mardi] à l'Assemblée législative et nous aurons une position d'ici là », a-t-il déclaré.

Plus tôt cette année, celui qui est maintenant le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, avait déclaré que les parents ont le droit de savoir si leur enfant adhère à une AGH, à moins que ces derniers ne soient connus pour être abusifs.

Jeudi, il a accusé le NPD de faire de ces alliances une question partisane et a dit que la position du parti sera basée sur ce qui est dans l'intérêt des enfants.

« Nous faisons confiance à des éducateurs hautement qualifiés pour prendre des décisions dans le meilleur intérêt des enfants, en particulier parce que cette politique s'applique aux enfants dès l'âge de cinq ans », a déclaré Jason Kenney dans un communiqué.

Avec les informations de Michelle Bellefontaine

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine