Retour

Well inc. : Sherbrooke pourra emprunter 26 M$

La Ville de Sherbrooke aura les coudées franches pour construire son nouveau stationnement si jamais elle s'entend avec le consortium à la tête du projet Well inc.

Un texte de Charles Beaudoin

La semaine allouée aux citoyens qui souhaitaient s'inscrire au registre afin de s'opposer au règlement d'emprunt de 26 millions de dollars s'est conclue vendredi soir avec un total de 462 signataires. 8702 signatures étaient requises pour l'empêcher.

« Il y a une étape de franchie », a simplement indiqué la présidente du comité exécutif et conseillère de Brompton, Nicole Bergeron.

« Il reste à poursuivre le processus normal. On va traiter le dossier à nouveau par rapport au projet d'ensemble lorsqu'il sera présenté par le consortium. Si jamais il y avait acceptation du projet, on pourra aller de l'avant avec la création du stationnement et de la place publique, notamment », ajoute-t-elle.

Cette enveloppe de 26 millions de dollars a été inscrite au budget d'immobilisation de 2018 pour la revitalisation du centre-ville, lors de la séance du conseil municipal du 21 décembre.

« Si jamais le projet ne reçoit pas l'aval du conseil municipal, ces sommes d'argent n'auront pas à être dépensées non plus. C'est intimement lié », rappelle Mme Bergeron.

Il s'agit d'une demande de règlement d'emprunt qui permettra d'aller de l'avant avec le consortium formé de SherWeb, du Fonds immobilier FTQ et du Groupe Custeau s'ils parviennent à s'entendre avec la Ville d'ici le 15 février prochain, date ultime pour présenter le projet.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité