Retour

Windsor moquée dans les réseaux sociaux pour sa décision sur les stationnements

La décision du conseil municipal de Windsor de transformer en stationnement des espaces commerciaux du centre-ville fait l'objet d'une campagne de moqueries dans Internet.

Lundi, la ville ontarienne a mis fin à un débat vieux de 11 ans sur la question.

Depuis, des résidents de Windsor tournent en ridicule la décision et montrent leurs frustrations en publiant des mèmes sur les médias sociaux.

Un conseiller municipal ciblé

Le conseiller municipal Paul Borelli est particulièrement visé dans ces différentes campagnes. Une pétition est en ligne pour réclamer qu'il rembourse 7500 $, une somme qui représente le montant qui a été payé par la municipalité pour l’envoyer à la Conférence sur les villes les plus agréables qui s’est déroulée à Rome, en Italie, en juin dernier.

Paul Synnott, un blogueur de Windsor qui donne régulièrement son avis sur le conseil municipal, n’est pas surpris par la réaction des résidents.

« Beaucoup de gens ont suivi les débats. Les experts ont dit que ce n’était pas une bonne idée, les résidents tout comme les commerces. Les gens sont passionnés », a-t-il expliqué.

Paul Borrelli avait déjà fait l’objet en mai d’une campagne de railleries en ligne pour avoir pris le crédit du déménagement du marché public du centre-ville vers la rue Pelissier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine