Retour

Wynne prête à abandonner le régime de retraite de l'Ontario en cas d'entente sur le régime canadien

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, laisse entendre qu'elle pourrait renoncer à la mise en place du régime de retraite de la province si une entente est conclue pour bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC) lors d'une réunion prévue lundi.

Les ministres des Finances provinciaux et fédéral doivent, en effet, se rencontrer à Vancouver et le ministre fédéral, Bill Morneau devrait tenter de convaincre les provinces de réformer le RPC. Cela nécessitera l'adhésion de sept provinces représentant les deux tiers de la population canadienne.

Si un accord ressort de la réunion, le gouvernement de Kathleen Wynne suspendrait alors la mise en place du Régime de retraite de la province de l'Ontario (RRPO), si l'on en croit ce qu'ont dit de hauts fonctionaires à CBC.

Promesse de campagne

Le gouvernement ontarien avait pourtant promis de mettre en place un régime de retraite provincial lors de la campagne à l'élection de 2014.

Dans une entrevue à l'émission de radio de CBC, The House, qui doit être diffusée samedi, Kathleen Wynne explique pourquoi elle serait prête à abandonner le RRPO :

Elle a aussi indiqué qu'elle serait prête à accepter un plan fédéral qui n'augmenterait les prestations de retraite qu'au deux tiers de ce que son gouvernement propose pour l'Ontario.

Un optimisme mesuré

« Il y a un certain nombre de premiers ministres à travers le pays, qui voudrait que ça bouge », estime la première ministre.

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau a déjà affirmé qu'il voudrait qu'un accord soit conclue sur le RPC d'ici la fin de l'année. Le gouvernement ontarien voudrait en revanche que ce soit fait dès à présent, sinon il continuera de travailler sur la mise en place du RRPO.

En février dernier, le ministre des Finances de l'Ontario, Charles Sousa, avait accepté de retarder la mise en place du régime provincial d'un an pour que ça se fasse en 2018 plutôt qu'en 2017 et avait accepté de travailler avec Ottawa et les provinces, pour « développer des options » afin de bonifier le RPC.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine