Retour

1,2 M$ investis par l'Appui pour les proches aidants d'ainés de l'Abitibi-Témiscamingue depuis sa création

L'Appui pour les proches aidants d'ainés de l'Abitibi-Témiscamingue a investi 1,2 M$ depuis sa création en 2012. L'organisme vient en aide aux proches aidants en finançant des projets des organismes de la région.

Avec les informations de Boualem HadjoutiL’organisme a vu ses investissements passer de 122 000 $ en 2014-2015 à 400 000 $ en 2017-2018.L'Appui a d’ailleurs rejoint 275 proches aidants en 2016 sur un potentiel de 30 000.La directrice générale, Marie-Claude Lacombe, croit qu’une majorité de gens ne se reconnait pas en tant que proche aidant et que l'organisme aura pour défi de rejoindre tous ces gens.« On va mettre beaucoup de travail là-dessus, soit presque l'entièreté de notre enveloppe de budget, en collaboration avec les organismes. On veut mettre en place des activités et des compagnes de promotion pour que les gens puissent se reconnaitre en général », souligne-t-elle.

Aide présente mais peu sollicitéeLe président du regroupement des proches aidants de Rouyn-Noranda, André Rioux, affirme que l'aide est bien présente dans le réseau de la santé, mais que plusieurs ne vont pas la chercher.

Selon lui, le proche aidant ne va pas chercher l'aide dont il a besoin lui-même. Il estime que ce dernier demande cette aide à la dernière minute.« On voit les gens uniquement nous appeler au trois quarts de la maladie même des fois, on leur demande "vous avez une intervenante sociale?" [Ils répondent] "non, je n'ai pas pensé à ça". C'est l'aide, en fin de compte, qu'on hésite à chercher lorsqu'elle est disponible », relate-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine