Retour

1 400 athlètes débarquent à Rouyn-Noranda pour la 35e finale centralisée des Jeux du Québec

Les préparatifs vont bon train à Rouyn-Noranda, qui accueille la 35e finale centralisée des Jeux du Québec, en fin de semaine. Environ 1 400 athlètes et accompagnateurs sont attendus en plus des 500 bénévoles.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

La cérémonie d'ouverture des jeux aura lieu, ce soir à 19 heures à l'aréna Jacques-Laperrière.

Sur la glace de l'aréna Jacques-Laperrière, Patrick Scott et l'équipe technique de Projection montent à la hâte la scène pour le spectacle d'ouverture.

« C'est de fournir le son, le vidéo et un peu d'éclairage d'ambiance pour l'événement dans un délai très serré », explique-t-il.

La cérémonie d'ouverture sera spectaculaire assure la responsable de l'événement, Geneviève Tétreault. « On s'est tourné cette année vers des artistes locaux des artistes en art du cirque, des gens de musique », promet l'organisatrice.

Les jeux du Québec représentent LA fête du sport avec 14 disciplines au programme, dont le ski de fond, la gymnastique, le karaté, la nage synchronisée, et le patinage artistique, entre autres.

Pierre Fillion, président du comité organisateur de la finale régionale centralisée des Jeux du Québec Rouyn-Noranda 2018, travaille depuis cinq mois pour s'assurer du bon déroulement de ces jeux . « Ce qui est le fun des Jeux du Québec, c'est sûr qu'il y a le côté performance parce qu'il y en a [les jeunes athlètes] qui doivent gagner de façon régionale pour se rendre aux finales provinciales, précise Pierre Fillion. Par contre, il y a un volet très large de participation c'est ce qu'on recherche également, on veut donner le goût aux jeunes de bouger. »

Au fil des ans, ces finales régionales ont aussi permis de découvrir plusieurs athlètes de renoms, dont l'haltérophile Christine Girard, la cycliste amossoise Karol-Ann Canuel et les joueuses de badminton Denise Julien et Doris Piché, qui ont vécu par la suite l'expérience olympique.

Plus d'articles