Retour

1,5 million de dollars pour des arénas de club de curling de la région

Le ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, Luc Blanchette, annonce un investissement de 1,5 million de dollars dans trois arénas de la région. Les systèmes de réfrigération des arénas Jacques-Laperrière et Réjean-Houle de Rouyn-Noranda ainsi que celui de Sainte-Germaine-Boulé seront remplacés. Le club de curling de Senneterre recevra lui aussi une importante aide financière.

Moderniser les équipements des arénas

Le gouvernement souhaite retirer des trois arénas concernés les gaz R12 et R22 qui sont à base de fréon et qui émettent des gaz à effet de serre.

Luc Blanchette affirme que l'objectif est aussi de faire la promotion de saines habitudes de vies. « Tout ce qui s'appelle aréna, curling, c'est vraiment en plein développement. On pense que c'est en ralentissement, mais non, les plages horaires sont toutes utilisées, beaucoup la fin de semaine, mais en semaine également », évalue-t-il.À Rouyn-Noranda, la situation semble à première vue quelque peu contradictoire. En 2004, à la suite d'une recommandation du gouvernement du Québec, la municipalité avait remplacé le système de réfrigération à l'ammoniac puisqu'on jugeait que ce gaz était dangereux. 13 ans plus tard, on revient pourtant avec un système à l'ammoniac.

Martin Fafard est technicien des arénas à la Ville de Rouyn-Noranda. « La technologie a tellement changé qu'il y a beaucoup moins d'ammoniac qu'avant dans le système. On peut diviser par deux dans certains systèmes. C'est beaucoup plus performant, c'est beaucoup moins d'entretien », explique-t-il.

400 000 $ pour le club de curling de Senneterre

De son côté, le club de curling de Senneterre reçoit une contribution financière de plus de 400 000 $ du gouvernement du Québec. Cette somme servira au remplacement des compresseurs et à certaines améliorations locatives. Le coût total du projet est évalué à plus de 800 000 $. La Ville de Senneterre contribue à la hauteur d'environ 500 000 $.

« C'est une étape supplémentaire au niveau de la rénovation de nos infrastructures de loisirs, après la bibliothèque, l'aréna, les infrastructures extérieures : tennis, terrains de balle, on était rendu au Club de curling.Et ce qui est plaisant pour nous, c'est que c'est un endroit qui est très utilisé, très achalandé par plusieurs organismes, alors la consolidation des glaces de curling, c'est une bonne nouvelle pour la communauté », affirme le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte.

Le club de curling de Senneterre compte près de 70 membres. Le président Jocelyn Filion s'attend à une augmentation des utilisateurs au cours des prochaines années. Il affirme que ces contributions financières vont permettre la pérennité du club de Senneterre. « Ça représente une durée dans le temps qui semble ilimitée, dit-il. Avec les outillages qu'on avait, nos compresseurs qui étaient passés date et qui sont à terme. Maintenant, on peut penser qu'on peut faire un 40, 50 ans facilement. D'ailleurs, le Club a déjà 50 ans d'existence. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine